Loi Travail : la SNCF chiffre le coût des grèves à 250 millions d'euros

Loi Travail : la SNCF chiffre le coût des grèves à 250 millions d'euros

DirectLCI
FACTURE - Alors que le trafic est revenu à la normale, la SNCF a communiqué un premier bilan chiffré des grèves ce mercredi, qui s’élèverait selon ses calculs à 250 millions d'euros. Ce chiffre ne comprend cependant pas les demandes de remboursement de 20.000 usagers.

C’est l’heure des comptes. La grève de la SNCF a coûté au moins 250 millions d’euros à l’entreprise ferroviaire, a déclaré Guillaume Pepy ce mercredi à l’occasion d’une rencontre avec l'Association des journalistes économiques et financiers (AJEF). 

190 millions d'euros de pertes sèches de CA

Il y a eu au total 23 jours de mobilisation répartis sur la période de mars à juin, qui répondaient aux appels de la CGT cheminots et de Sud-Rail. Sur la facture de 250 millions d’euros avancée par Guillaume Pepy, 190 millions représentent les pertes de chiffre d’affaires, à quoi s'ajoutent des remboursements d'abonnement et des pénalités payées aux clients, a ajouté le patron de la SNCF.

Comme le souligne le patron de la SNCF, ce bilan ne comprend cependant pas les remboursements demandés par environ 20.000 usagers, ces derniers jugeant que le transport ferroviaire n'est pas suffisamment fiable. Selon Les Echos , le conflit aurait par ailleurs généré 27 millions d’euros de retenues sur les salaires des grévistes et 60 millions d’euros de péages non versés, du fait que les trains ne circulaient pas.

EN SAVOIR + 
>>  Grève - Transiliens en rade : les moyens de se faire indemniser
>>  Grève : comment me faire rembourser si mon train est en retard ?
>> Le billet SNCF de congé annuel jusqu'à -50% 
>> 
SNCF : nouvelles conditions d'échange et remboursement  

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter