Loi Travail : le "policier kung fu" de la voiture incendiée devient un héros

Loi Travail : le "policier kung fu" de la voiture incendiée devient un héros
SOCIÉTÉ

MANIFESTATION - Le policier qui conduisait la voiture violemment attaquée par des casseurs le 18 mai, quai de Valmy, est devenu une star sur les réseaux sociaux. Beaucoup saluent le sang-froid et le courage dont il a fait preuve lorsqu'il a affronté un jeune muni d'un bâton.

Le policier "kung fu". C’est ainsi que certains internautes commencent à surnommer le conducteur de la voiture de police violemment attaquée le 18 mai, en marge de la manifestation contre la "haine anti-flic". Alors qu’ils circulaient quai de Valmy, non loin de la place de la République à Paris, deux policiers ont été violemment attaqués par des casseurs qui ont brisé les vitres du véhicule, avant de lancer des engins incendiaires dans l’habitacle.

Un politique appelle à "décorer" le policier

Doté d’un courage qui force l’admiration des internautes, le conducteur, adjoint de sécurité selon Bernard Cazeneuve, est sorti de la voiture pour affronter les casseurs sans faire feu. Se protégeant en croisant les bras devant son visage, l’agent a affronté un jeune muni d’un bâton, qui lui assénait des coups violents. Mais le policier est resté face à lui, jusqu’à ce que celui-ci soit finalement repoussé par ses comparses. 

Le policier "kung fu" est alors parti à pied avec sa partenaire, laissant le véhicule prendre feu. Sur Twitter, beaucoup rendent hommage à sa bravoure. Le conseiller national LR François Digard a même demandé que le policier soit "décoré". De son côté, Nicolas Sarkozy a également  salué le courage de l'agent face aux médias et sur Twitter. "Je suis fier du comportement extrêmement responsable du policier qui est sorti de la voiture en flammes".

EN SAVOIR + >> Mais qui est ce policier ?

A LIRE AUSSI
>>  "Sous le casque, il y a un être humain"
>>  Voiture de police incendiée : ce que l'on sait des suspects interpellés
>>  Manif contre la haine anti-flics : la déclaration d'amour de la droite sur Twitter
>>  Manif contre la "haine anti-flics" : les policiers mal aimés, vraiment ?

Sur le même sujet

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent