Lutte contre le sentiment de solitude : Internet, tout un paradoxe

SOCIÉTÉ

RESEAUX "SOCIAUX" - 40% des Français citent Internet comme un lieu vers lequel on peut se tourner pour échanger avec d’autres personnes, mais seulement 16% voient en lui “un acteur efficace” pour améliorer la solidarité. Décryptage.

Où aller lorsque l’on se sent seul ou que l’on souhaite rencontrer d’autres personnes? Réponse : au bureau ou… sur la Toile. A la question : "Lorsque l’on souffre de solitude et d’isolement, vers quels lieux peut-on se tourner pour rencontrer et échanger avec des gens?”, 40% des sondés citent Internet, qui arrive en deuxième position après “le lieu de travail”. Réseaux sociaux, sites de rencontres, forums, consommation à distance : "Toute connection sociale passe par Internet”, résume Nathan Stern, sociologue et entrepreneur social. “Ne pas se connecter à ces réseaux de sociabilité serait perçu comme un gros facteur de solitude.”

EN SAVOIR + >> Sentiment de solitude : l'inquiétante progression chez les jeunes

"Un moyen et non une fin en soi"

Il est bien loin le cliché qui associait l’outil au “geek”, replié sur lui-même dans sa chambre avec son ordinateur. Internet est désormais perçu comme un moyen d’aller vers les autres. “Le problème ce n’est pas Internet, c’est l’utilisation qu’on en fait”, ajoute le psychiatre Gérard Macqueron.

“Un moyen et non une fin en soi” abonde Emannuel Rivière, directeur de l’unité “Stratégies d’opinion” chez TNS-Sofres, si bien que lorsque l’on met en regard l’outil avec des acteurs concrets, ceux-ci le détrônent aisément. A la question "Parmi les acteurs suivants, quels sont ceux qui sont le plus efficaces pour améliorer la solidarité?", "Internet et les réseaux sociaux" ne recueillent que 16% des suffrages, très loin derrière "tout le monde, en étant ouvert et souriant" (66%), "les proches" (65%) "les voisins” (52%), "les associations" (51%) "les commerces" (29%) ou encore "les collègues de travail" (28%).

EN SAVOIR + >> "Des stéréotypes en retard par rapport à la réalité"

Lire et commenter