Macron veut doubler le nombre d'élèves dans les lycées français à l'étranger

Emmanuel Macron lors la semaine de la Francophonie.
SOCIÉTÉ

Toute L'info sur

La présidence Macron

FRANCOPHONIE - Le chef de l'Etat a détaillé un plan d'une trentaine de mesures pour favoriser le rayonnement de la langue française dans le monde. Parmi celles ci : le doublement du nombre de places dans les lycées français. Ceux ci comptent 350.000 élèves dans le monde entier.

Les lycées français à l'étranger sont "la colonne vertébrale" de l'enseignement du français. Sous les dorures de l'Académie française, Emmanuel Macron a détaillé un plan d'une trentaine de mesures ce mardi après-midi à l'occasion de la semaine de la Francophonie. Parmi celles ci, le doublement du nombre d'élèves accueillis dans les lycées français dans le monde. 

Le président a affirmé vouloir "doubler le nombre d'élèves accueillis au sein du réseau scolaire français d'ici 2025". Actuellement, 500 établissements accueillent 350.000 élèves. Pour arriver à cet objectif, Emmanuel Macron compte développer les établissements "partenaires" et créer des "pôles régionaux" pour la formation des nouveaux enseignants.

En vidéo

VIDÉO - Laurent Nardy déplore la prolifération des anglicismes dans le quotidien des Français

Doubler le nombre d'étudiants étrangers en France et augmenter le nombres d'heures de cours gratuites pour les réfugiés

Autre objectif annoncé : doubler le nombre d'étudiants étrangers en France venant des pays émergents et améliorer leurs conditions d'accueil. Pour cela, Emmanuel Macron a annoncé un plan pour début 2019. Le président promet également de mettre en place "un volontariat international pour le français à destination des pays prioritaires" et "doubler le nombre de mission du service civique sur cet enjeu".

Alors que le français est actuellement la cinquième langue la plus parlée dans le monde après le mandarin, l'anglais, l'espagnol et l'arabe ou l'hindi, le chef de l'Etat veut enfin améliorer l'accès au français pour les réfugiés en France. Ces derniers ont actuellement droit à 250 heures d'apprentissage. Emmanuel Macron a annoncé que le volume de cours gratuits serait porté à 400 heures et à 600 heures pour ceux qui ne maîtrisent ni la lecture ni l'écriture.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter