Maëlys : 572 jours de RTT offerts à la mère de la fillette par ses collègues

Société
SOLIDARITÉ - Pas moins 4 288,50 heures ont été offertes à la mère de Maëlys par ses collègues du centre hospitalier intercommunal de Haute-Comté, à Pontarlier.

Des jours de RTT pour contribuer à soulager la peine d'une mère. Il y a quelques mois, alors que les parents de Maëlys affrontaient la disparition de leur petite fille, les collègues de sa mère se sont mobilisés pour lui offrir des heures. Au total, 572 jours ont été donnés, révèle ce vendredi L'Est Républicain.


Depuis la nuit du 26 au 27 août, date à laquelle a disparu Maëlys, Jennifer Araujo n'a pas repris le travail à l'hôpital de Pontarlier, où elle est infirmière. Pendant ce laps de temps, ses collègues lui ont donné, sur la base du volontariat, des heures de RTT, pour "marquer (notre) solidarité totale envers elle et l’épreuve terrible qu’elle est en train de vivre". Pas moins de 4.288,50 heures, soit 572 jours, ont donc ainsi été récoltées.

"Tout le monde a été profondément choqué"

"Tout le monde a été profondément choqué par ce qu’il s’est passé. On a très vite su qu’il était question d’une de nos collègues", avait assuré il y a quelques mois au quotidien une déléguée syndicale de l’établissement lors du lancement de l’opération.


Au Pont-de-Beauvoisin, où l'émotion reste vive, habitants et badauds témoignent quant à eux de leur solidarité. Ils sont venus déposer jeudi fleurs et peluches au sanctuaire improvisé devant la salle des fêtes où Maëlys a disparu. Les enquêteurs ont retrouvé jeudi la "quasi-totalité" des restes de la fillette disparue et certains de ses effets. Reste à déterminer les circonstances de sa mort, sur lesquelles Nordahl Lelandais, qui a avoué avoir tué involontairement la fillette, reste muet.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Disparition de Maëlys : le dénouement après 6 mois d'enquête

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter