Mai 68 : le mouvement révolutionnaire a également touché la musique

JT 20H - En 1968, il y a cinquante ans, la France n'a pas connu que des barricades et des grèves, elle a également vécu un important tournant musical.

Au milieu des années 60, la France est à l'heure Yéyé, les pavés n'ont pas encore emporté avec eux les costumes cravates d'un Delpech ou les vocalises bon enfant d'une Mireille, quand un grain de sable nraille la machine. Une révolution culturelle souffle sur les braises de la rue, et comme à la scène, l'époque fait sa mue.

Certains sont innocemment happés par le mouvement. Lorsque sa chanson la cavalerie sort en mai 68, Julien Clerc ne se doute pas qu'elle deviendra dans la foulée un des hymnes des barricades. D'autres ont sans vergogne troqué cravate contre toge psychédélique, ou blouson noir contre le pouvoir des fleurs. Ils ont célébré leur épaisse toison, comme Antoine ou la troupe de Hair tout en cheveux. 50 ans après tous les espoirs restent permis mais subsistent avant tout les fleurs fanées d'un beau souvenir.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter