Mais pour quelles raisons ces infirmières, agriculteurs ou pêcheurs anonymes posent-ils nus dans des calendriers ?

Mais pour quelles raisons ces infirmières, agriculteurs ou pêcheurs anonymes posent-ils nus dans des calendriers ?

NOUVELLE ANNÉE - C’est la traditionnelle période des calendriers de fin d'année. Et de plus en plus, des anonymes lancent le leur en posant nus. Une manière d’attirer l’attention et de faire le buzz, pour différentes raisons.

Il y a les Dieux du Stade, ces rugbymen qui posent nus et ruisselants pour une bonne cause, l’association le cancer du sein cette année. Mais à côté, de plus en plus d’anonymes utilisent ce moyen pour alerter sur une situation ou attirer les projecteurs sur une cause, souvent locale.

LCI en a repéré quelques-uns et vous explique pourquoi leurs idées sont "au poil".

Pour défendre leurs conditions de travail

"Faut-il que l’on se mette à nu pour que vous vous intéressiez à nous ?" C’est la question écrite sur le dos de 5 infirmières dénudées en couverture d’un calendrier. Les agents de l’hôpital René-Dubos de Pontoise (Val-d’Oise) veulent en effet dénoncer leurs conditions de travail et les difficultés du métier. Chaque mois du calendrier est illustré par une photo choc : en avril, l’infirmière prépare une seringue reliée à une perfusion remplie de café, pour montrer l’usure des personnels qui prennent sur leur temps de repos pour compenser le manque d’effectifs.  Le mois d’octobre montre un corps sur un brancard. 

Yann Le Baron, secrétaire départemental Unsa-Santé, qui soutient l’initiative, dénonce la pression mise sur les effectifs. "On nous dit clairement : 'Soit vous revenez sur vos avantages, soit ce sont 120 postes qui disparaissent'. Ce n'est pas admissible. C'est pour ça qu'aujourd'hui, c'est tout un hôpital qui résiste", explique-t-il sur Francetvinfo. La mise à nu a payé : les 500 calendriers mis en vente sont déjà presque tous écoulés. 

Pour être vus et considérés

Mickael, Olivier ou Doriane ont posé nus pour un calendrier. Leur particularité : ils sont sans-domicile fixe, et résident pour l’instant au village SDF-115 du particulier, aire d’accueil dédiée aux sans-abris à Villebéon, en Seine-et-Marne. Ils ont donc confectionné un "calendrier du Sans destin fixe", avec deux artistes photographes. Se mettre à nu n’a pas été forcément une démarche facile, mais au final, tous ont joué le jeu, même les plus timides, pour 12 portraits et autant d’histoires différentes qui mènent à la rue. Se mettre à nu pour marquer les esprits, et montrer qu’eux aussi, ont droit à de la considération.

"C’est important d’être considérés en tant qu’être humain", raconte une des participantes sur France 3. "Ce n’est pas parce qu’on a perdu notre travail qu’il faut nous mettre de côté." Les bénéfices récoltés permettront de construire de petits logements chauffés. 

Pour sauver leur entreprise

"Si on ne fait rien nos arboriculteurs vont vraiment finir à poil." Dans le Gard, les salariés de l’entreprise Saint-Mamet, spécialiste du fruit en conserve, et les arboriculteurs de la coopérative Conserve Gard, ont trouvé un moyen osé pour défendre le fruit français : ils posent nus, uniquement masqués par des cagettes de fruits. 

L’entreprise Saint-Mamet, troisième employeur du Gard, crée en 1959, a en effet frôlé le redressement judiciaire il y a un an, et les comptes sont encore dans le rouge. Pour la relancer, la société a lancé cette campagne intitulée "Sauvons Saint-Mamet". L’idée est de replanter des arbres fruitiers dans les vergers de Provence et du Languedoc-Roussillon : un calendrier acheté égale un arbre fruitier replanté. Technique de communication efficace : en à peine un mois, plus de 15.500 personnes ont aimé la page Facebook "St-Mamet retrouve la pêche", rapporte Le Figaro. Joël Derrien, directeur du marketing de l'entreprise Saint-Mamet, raconte sur Francetvinfo que l'idée vient d'un internaute : "J'ai trouvé ça génial ! Un calendrier, ça permet de faire parler de nous chaque mois et pas seulement faire le buzz".

Pour rigoler

Ce n’est pas à proprement parler un calendrier, mais l’initiative est, là encore, originale. A Avignon, les lycéens de l’établissement Frédéric-Mistral ont voulu changer un peu, pour la photo de classe de fin d’année. Alors ces élèves de STD2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués) ont voulu jouer le décalé, l'artistique : ils y sont tous nus, arborant des feuilles noires pour couvrir leurs parties intimes. Certains, qui n’ont sans doute pas voulu se déshabiller, ont dessiné la nudité sur des pancartes blanches.  Une initiative culottée, qui a fait son petit effet, mais aussi suscité la polémique sur les réseaux sociaux. Le rectorat d’Aix-en-Provence et le lycée ont ordonné le retrait du cliché de Facebook. 

Pour soutenir les disparus en mer

C’est l’histoire d’un pari entre copains, dans le port de la Cotinière, à Oléron. Inspirés par le traditionnel calendrier des pêcheurs de l'île, une dizaine de marins se sont tirés le portrait, en pleine action. On est plus dans le nu artistique décalé que le véritablement sexy, mais c'est de toute façon pour la bonne cause : l’initiative de ce calendrier réalisé entièrement bénévolement, avec les moyens du bord, vise à soutenir l’association locale des péris en mer, qui aide les familles de marins disparus et finance les festivités d'été de la commune. 

La prise de vue - seules les bottes, le matériel de pêche ou les poissons étaient acceptés - a en tout cas suscité de bonnes tranches de rigolades sur le port. "On a eu droit à quelques petits commentaires de nos collègues qui rentraient ou qui sortaient du port, mais c'était sur le ton de la plaisanterie", raconte un des marins mannequin à France Bleu. "Cela ne m'a pas dérangé j'ai trouvé ça sympa, et je n'hésiterai pas à le refaire ! Le livret a d’abord été tiré à 1.000 exemplaires, rapidement écoulés. Une réédition est en cours. 

Lire aussi

En vidéo

Le calendrier Pirelli : Les pneus les plus sexy du monde

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un premier cas du variant Omicron détecté aux États-Unis

Présidentielle 2022 : les équipes d'Eric Zemmour partent à la chasse aux parrainages

EN DIRECT - Présidentielle : "Eric Zemmour a créé sa campagne sur des propos chocs et il se plaint aujourd'hui"

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Variant Omicron : le PDG de Moderna juge prématuré de se prononcer sur l'efficacité de la 3e dose

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.