Malgré les grèves (et les odeurs) les touristes ne fuient pas Paris

SOCIÉTÉ

PAGAILLE - En dépit des différents mouvements de grève qui touchent la capitale, les touristes affluent toujours à Paris. Le blocage de deux centres de traitement de déchets en région parisienne commence à se faire sentir, au grand regret des étrangers... Mais pas de quoi décourager ceux venus pour l'Euro 2016. Reportage au pied de la tour Eiffel.

Les perches à ie ne désemplissent pas sur le parvis de la tour Eiffel. La grève des transports ou même les récentes inondations n'ont pas fait fuir les touristes de la capitale française. Ce jeudi, à la veille du lancement officiel de l'Euro de football, certains étrangers sont même venus spécifiquement – et uniquement – pour les matchs.

Des touristes supporters avant tout

"Nous n'avons eu aucun problème pour venir. Nous restons que deux jours en France et c'est pour soutenir notre équipe", confie à metronews Tim, un Gallois accompagné de cinq copains, qui affichent fièrement les couleurs de leur équipe sur le dos. "Certes, nous avons remarqué les tas de déchets, mais ce soir on est dans la fan zone et demain au stade de Bordeaux", ajoute Adam, qui se soucie seulement du score que pourraient faire "Les Dragons".

Même son de cloche pour Nicusor, un Roumain vivant en Irlande, venu à Paris uniquement pour l'Euro de football, malgré les grèves et les blocages qui règnent dans la capitale. "On a remarqué les déchets oui, mais ce n'est pas un problème. On ne savait même pas qu'il y avait des grèves en France !", témoigne-t-il en rigolant.

"Je ne suis pas complètement sous le charme de Paris"

Carlos n'est pas venu pour l'Euro mais n'a pas pour autant remarqué la pagaille pourtant perceptible dans la capitale : "Je n'ai eu aucun problème dans les transports, et je n'ai pas vu de tas de poubelles gênant. On a juste entendu parler des inondations avant de venir mais ça a l'air de se calmer et puis il y a plein de policiers partout, c'est rassurant", assure à metronews ce Mexicain, pour qui l'image de la France n'en est pas dégradée.

À LIRE AUSSI >> EN IMAGES - La crue de la Seine, l'attraction touristique du moment

En revanche, alors que les poubelles s'entassent dans un arrondissement sur deux ce jeudi, certains touristes ont l'odorat malmené. "Ces tas de poubelles dans la rue, c'est vraiment dérangeant", confie une Islandaise venue en vacances en famille. "Mais nous aimons quand même Paris", sourit-elle. "Cela fait deux jours que je suis ici, et les déchets commencent à se faire sentir", déplore par contre cette Taïwanaise. "Du coup, je ne suis pas complètement tombée sous le charme de la ville", tranche-t-elle... avant de se prendre en ie avec ses deux amies, dos à la tour Eiffel. Preuve du charme inaltérable de la première destination touristique mondiale.

A LIRE AUSSI
>> Le point sur les actions sociales prévues dans les jours à venir
>> A quelques jours de l'Euro, rafale d'opération séduction pour faire revenir les touristes à Paris

Lire et commenter