Manifestation anti-loi travail à Paris : le militant blessé à l'œil va déposer plainte

Manifestation anti-loi travail à Paris : le militant blessé à l'œil va déposer plainte
SOCIÉTÉ

Toute L'info sur

Loi Travail

TÉMOIGNAGE - Laurent Theron, le militant SUD qui a perdu l'usage de son oeil lors de la manifestation parisienne de jeudi contre la loi travail, a annoncé samedi déposer plainte contre les forces de l'ordre. Il raconte à plusieurs médias ce qu'il s'est passé.

"On vient pacifiquement et on revient avec un œil crevé." Laurent Theron, 46 ans, a annoncé, depuis son lit d'hôpital à Cochin à Paris, déposer plainte contre la police, après avoir perdu l'usage de son oeil pendant la manifestation parisienne contre la loi Travail jeudi. Syndiqué chez SUD depuis quelques mois seulement, ce secrétaire médical de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) participait à sa "deuxième manifestation contre la loi travail", confie-t-il au Monde

Lorsqu'il a senti que la situation se tendait dangereusement entre manifestants et forces de l'ordre, jeudi vers 16h30, place de la République, Laurent Theron décide de déguerpir. "J’ai entendu une forte détonation et au même moment mon œil m’a fait extrêmement mal", raconte-t-il à Libération. Tombé à terre, le militant SUD demande aux policiers l'assistance d'un médecin, en vain. "J’ai attendu une heure pour que les pompiers arrivent. Pendant ce temps, je continuais à perdre beaucoup de sang", déplore-t-il.

Lire aussi

    Lire aussi

      Mon œil a pu être sauvé, mais la vision est perdue- Laurent Theron

      Laurent Theron estime qu'il a été touché par une grenade lacrymogène. "D’après le chirurgien qui m’a opéré, vu l’ampleur des dégâts, le tir était tendu et il devait venir de près. Mon œil a éclaté sous le choc", explique-t-il au Monde. "Mon œil a pu être sauvé, mais la vision est perdue", précise-t-il à Libération

      Lorsqu'il a été blessé, assure-t-il, à part "quelques jets de fumigènes", aucun affrontement n'avait éclaté. "Il n’y avait pas eu de contact, ni de cocktail Molotov ni de voiture brûlée. Ce n’était pas une bataille rangée", glisse-t-il au Monde. "Et moi, j’allais sortir de la place, j’avais les mains dans les poches. Je n’étais ni dans l’action, ni dans la réaction, ni dans la fuite", répète-t-il. 

      Son avocat demande la désignation d'un juge d'instruction

      Julien Pignon, avocat de Laurent Theron, a expliqué être dans l'attente de la désignation d'un juge d'instruction pour avoir accès au dossier de l'enquête. "On est pour le moment dans le cadre d'une enquête qui est sous la direction du parquet de Paris. Par définition c'est une enquête qui n'est pas contradictoire, il n'y a pas de juge d'instruction désigné, donc par définition nous n'avons pas accès à la procédure", a-t-il expliqué lors d'une conférence de presse. 

      "On espère qu'il y ait la désignation d'un juge d'instruction qui permettrait de faire toute la lumière sans qu'il y ait cette idée qu'on soit dans une enquête secrète", a-t-il ajouté.

      En vidéo

      Syndicaliste blessé à l'oeil : son avocat demande la désignation d'un juge d'instruction

      VIDÉO - Luc Poignant du syndicat Unité police SGP-FO : "Evidemment, il y a eu riposte de la police"

      En vidéo

      Luc Poignant du syndicat Unité police SGP-FO : "Evidemment, il y a eu riposte de la police"

      VIDÉO - Manif anti-loi Travail : un militant perd l'usage de son oeil, une enquête ouverte

      En vidéo

      Manifestation anti-loi Travail : un militant perd l'usage de son oeil, une enquête ouverte

      Sur le même sujet

      Et aussi

      Lire et commenter

      Alertes

      Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent