Manifestations du 1er mai : plus de 9 000 policiers, gendarmes et militaires mobilisés à Paris

SOCIÉTÉ

SÉCURITÉ – La préfecture de police de Paris annonce qu’un important dispositif de sécurité sera mis en place dans la capitale à l’occasion des événements organisés pour le 1er mai. Des "contrôles" et des "pré-filtrages" seront également mis en place pour la manifestation syndicale qui partira de la place de la République à 14h30 pour rejoindre la place de la Nation.

Marine Le Pen à Villepinte, Emmanuel Macron à Paris Events près de la Villette, une manifestation entre République et Nation. Face aux nombreux événements organisés lundi 1er mari à Paris, la préfecture de police de Paris annonce un important dispositif de sécurité. 

Ainsi, 9 000 policiers, gendarmes et militaires de l’opération Sentinelle seront engagés sur  la journée à Paris mais aussi dans les départements des Hauts-de-Seine, du Val-de-Marne et de Seine-Saint-Denis. Parmi eux, 2000 seront notamment dédiés à la sécurisation de la manifestation qui partira de République à 14h30 pour rejoindre la place de la Nation. Ce cortège rassemblera notamment la CGT, FO, FSU et Solidaires sous le mot d’ordre : "Pour nos exigences sociales, contre l’extrême droite". 

"Contrôles" et "pré-filtrages annoncés"

En plus de la sécurisation de la manifestation, la préfecture de police de Paris annonce également que des contrôles et préfiltrages seront mis en place par la Direction de l'ordre public et de la circulation DOPC. Dans les 3ème, 4ème, 11ème et

12ème arrondissements de Paris,  les officiers de police seront autorisés à procéder "à des contrôles d’identité, à l’inspection visuelle et la fouille des bagages ainsi qu'à la visite des véhicules".

Sur le plan administratif, dix interdictions de présence ont été prises par la préfecture de police.

Lire et commenter