Marché de Noël supprimé à Paris : lundi, "il y aura des blocages, des convois" promet le roi des forains Marcel Campion

DirectLCI
DÉBAT - Le bras de fer continue entre les autorités et le "roi des forains" Marcel Campion, qui proteste contre la suppression du marché de Noël sur les Champs-Elysées et fait planer la menace de "blocages" à Paris et alentour dès lundi.

Y aura-t-il un marché à Noël ? Les choses paraissent bien mal engagées tant le bras de fer qui oppose la Ville de Paris, et Marcel Campion, représentant des forains, ne cesse de se durcir. Au point que dorénavant, le "roi des forains" et les syndicats du secteur menacent de "bloquer" Paris à partir du lundi 6 novembre, si leur marché de Noël, interdit par la mairie de Paris, ne pouvait pas s'installer sur les Champs-Elysées pour les fêtes.


A l'issue de son entrevue de samedi avec le préfet de police, le responsable forain a confirmé l'appel à une "mobilisation autour de Paris et dans Paris" dès lundi. "Je pense qu'il y aura des blocages, des convois", a-t-il ajouté, affirmant que "le monde forain est en ébullition".  "Lundi, tout le périphérique sera bloqué. C'est une grève reconductible. Les forains qui ne pourront pas venir lundi viendront mardi, et ceux qui ne pourront pas venir mardi viendront mercredi", a abondé le président du Cid'Europe branche fêtes, Eugène Coignoux.

Bras de fer depuis cet été

Marcel Campion, qui a créé le marché de Noël en 2008 sur la prestigieuse avenue parisienne, proteste depuis cet été contre la décision de la Ville de ne pas reconduire ce marché. Début juillet, le Conseil de Paris avait voté à l'unanimité la fin du marché de Noël tel qu'il existait, actant la non-reconduction de la convention d'occupation du domaine public signée en 2015 avec la SARL Loisirs Associés de Marcel Campion, arrivée au terme de ses deux premières années. 

Les forains espèrent toujours

Lors des discussions avec la Ville, "il a bien été question que les six ans (du contrat, avec renouvellement tous les deux ans, ndlr) ne seraient jamais remis en cause. Ils nous ont incités à investir pour six ans", avait affirmé Marcel Campion en rappelant que le marché de Noël signifiait 240 commerçants et 2000 emplois. 


Par ailleurs, le "Roi des Forains" va toutefois pouvoir installer la Grande Roue, qu'il exploite à la Concorde, à aprtir du 11 novembre. elle sera inaugurée le 17 avec Jean-Paul Belmondo et Alain Delon "et beaucoup d'autres amis, en espérant qu'on fera aussi l'inauguration du marché de Noël".


A côté de ça, depuis deux ans, les affaires du promoteur des fêtes foraines parisiennes et du marché de Noël des Champs-Elysées sont dans le collimateur de la justice. Les enquêteurs s'interrogent notamment sur une convention octroyée à Marcel Campion en 2015 par la Ville de Paris pour installer sa roue sur l'emplacement prestigieux de la place de la Concorde. L'homme d'affaires de 77 ans avait été mis en examen le 30 mai dernier pour recel de favoritisme et abus de biens sociaux à hauteur de 75.000 euros en sa qualité de gérant de la société exploitant la roue de la place de la Concorde, Fêtes Loisirs.

Plus d'articles

Sur le même sujet