Mariage pour tous : un premier anniversaire en chiffres

Mariage pour tous : un premier anniversaire en chiffres

DirectLCI
STATISTIQUES - Un an après la loi Taubira sur le mariage homosexuel, promulguée le 23 avril 2013, les chiffres tombent. Les études réalisées par l'Insee et le JDD ont permis de constater que 7 000 couples de même sexe avaient bénéficié de ce droit en 2013.

Depuis le 29 mai 2013 et le premier mariage homosexuel entre Vincent Autin et Bruno Boileau, à Montpellier, plus de 7 000 couples français de même sexe ont suivi le mouvement l'an dernier, selon l'Insee. Avec environ 15 % d'unions homosexuelles parmi les mariages célébrés dans la ville, Paris s'affirme en capitale du mariage pour tous, devant Nice (13 % des mariages), Rennes (11 %) et Montpellier (10 %), d'après un classement établi par le JDD . En queue de peloton, on trouve Dijon (2,25 %), mais aussi Marseille avec 5 % de mariages célébrés concernant des gays.

Et si les métropoles accueillent une bonne part de ces cérémonies, les villages ne sont pas en reste, puisqu'un quart des mariages ont eu lieu dans des communes de moins de 2 000 habitants.

Les hommes se marient à 50 ans, les femmes à 43

Pour le moment, ce droit récent a beaucoup plus profité aux hommes, qui représentent 70 % des mariages homosexuels dans les grandes villes françaises. Les couples masculins se marient d'ailleurs plus tard que les femmes, avec une moyenne d'âge d'environ 50 ans contre 43, selon l'Insee. Et 30 ans pour les couples hétérosexuels.

Les unions entre personnes de même sexe ont représenté 4 % des mariages dans l'Hexagone en 2013. Soit davantage que chez nos voisins qui ont autorisé le mariage : en Belgique, aux Pays-Bas ou en Espagne, la proportion ne dépasse pas 2 à 3 %.

Plus d'articles

Sur le même sujet