Marisol Touraine veut faire interdire la nouvelle vapoteuse au cannabis

SOCIÉTÉ
SANTÉ - Une cigarette électronique à base de chanvre, la "Kanavape", a été lancée mardi par des Français. Mais la ministre de la Santé veut saisir la justice pour interdire sa commercialisation.

Nous vous parlions lundi de "la Kanavape", le "premier vaporisateur aux cannabinoïdes 100% légal", lancé par trois Français. Mais cet "e-joint", dont le site de présentation indique qu'il sera "disponible en janvier 2015", pourrait très vite être déclaré hors-la-loi.

Alors qu'il devait être présenté mardi matin à Paris , la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a en effet assuré à RTL qu'elle allait s'opposer "à ce qu'un tel produit puisse être commercialisé en France".

LIRE AUSSI
>>
Trois Français vont lancer en toute légalité une vapoteuse... au cannabis
>>
L'usage médical du cannabis ? Un argument promotionnel

"Une incitation à la consommation"


Les concepteurs du projet vantaient une "démarche scientifique et médicale", leur cigarette électronique ayant selon eux des vertus anxiolytiques et anti-douleur, mais pas d'effet psychotrope "grâce à l'extraction des molécules du chanvre sans THC". Un message qui n'est pas passé auprès de Marisol Touraine, la ministre relayant les craintes exprimées par des addictologues.

Selon elle, l'e-joint "constitue une incitation à la consommation de cannabis potentiellement répréhensible par la loi". Elle a donc demandé à ses services "d'étudier de façon très précise la situation de ce produit", a-t-elle expliqué, avec "l'intention de saisir le juge" pour en faire interdire la commercialisation.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter