Dépression post-partum : un repérage systématique sera mis en place début 2022

Dépression post-partum : un repérage systématique sera mis en place début 2022

DÉPISTAGE - Un "entretien systématique" destiné à repérer les dépressions post-partum, qui toucheraient entre 15 et 30% des mères, sera instauré d'ici peu. C'est ce qu'a annoncé ce mardi le secrétaire d'État à l'Enfance Adrien Taquet, lors des Assises de la santé mentale à Paris.

100.000 femmes par an souffriraient de la dépression du post-partum, mais seulement 5% des mères disent avoir été diagnostiquées. Pour remédier à ce paradoxe et tenter de repérer les concernées, un "entretien systématique autour de la 5e semaine après l'accouchement" sera instauré début 2022, a déclaré le secrétaire d'État à l'Enfance Adrien Taquet ce mardi à l'occasion des Assises de la santé mentale à Paris.

"Pour les femmes à risque, il sera suivi d'un second entretien autour de la 12e semaine", a-t-il précisé, selon la retranscription de son discours transmise à l'AFP.

L'entretien réalisé par des professionnels de santé

L'entretien en question sera effectué par des médecins traitants ou des sages-femmes, qui auront été sensibilisés au repérage des dépressions post-partum, précise-t-on au secrétariat d'État. Si des signes de dépression sont détectés, le parent pourra être orienté vers un psychiatre ou psychologue.

À titre de repère, "dans un sondage récent, 30% des mères et 18% des pères disent avoir connu un épisode dépressif", a poursuivi Adrien Taquet, soulignant que "15%, c'est le chiffre couramment admis". Toujours selon ce sondage réalisé en août 2021 par OpinionWay pour l'entreprise de télémédecine Qare, 78% des parents n'avaient jamais entendu parler de la dépression post-partum lors des rendez-vous médicaux.

Lire aussi

Un appel à projets a été lancé avec 10 millions d'euros pour "conforter l'offre en psychiatrie périnatale" en "ouvrant 5 à 10 nouvelles unités de soins conjoints parents-bébé et en créant 15 à 20 nouvelles équipes mobiles", a par ailleurs indiqué Adrien Taquet.

Ces annonces s'inscrivent dans le cadre du plan "1 000 premiers jours", lancé en 2019 pour accompagner les familles lors de cette période cruciale pour l'enfant et la création de liens d'attachement solides avec les parents. Parmi les mesures mises en place, figure l'application "1000 premiers jours" qui donne des informations aux parents ou futurs parents.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO - Covid-19 : le relâchement des gestes barrière fait des ravages au Royaume-Uni

Covid-19 : "103%" de vaccinés à Paris, la preuve d'un "trucage" des chiffres ?

Biélorussie : l’ambassadeur de France forcé de quitter le pays

Covid-19 : que contient le projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire, débattu à l'Assemblée mardi ?

Ancien secrétaire d'État américain dont le discours à l'ONU avait déclenché la guerre d'Irak, Colin Powell est mort du Covid-19

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.