Mediator : les victimes scandalisées par la Légion d'honneur d'Henri Nallet

Mediator : les victimes scandalisées par la Légion d'honneur d'Henri Nallet

Société
DirectLCI
POLÉMIQUE - L'ancien ministre Henri Nallet a été nommé le 14 juillet commandeur de l'Ordre de la Légion d'honneur. Une récompense choquante pour les victimes du Mediator, car l'homme a été entendu dans cette affaire sous le statut de témoin assisté pour trafic d’influence en 2013.

"Cette distinction signerait le déshonneur de la République." C’est une lettre particulièrement acerbe que François Hollande a reçu ces derniers jours, comme l'avait révélé dès vendredi Libération . Derrière la plume, Irène Frachon : la pneumologue de Brest, à l’origine de l’affaire du Mediator, a écrit au président de la République pour lui faire part de son indignation. En cause, la dernière promotion de la Légion d’honneur, qui a élevé Henri Nallet au grade de commandeur de l'Ordre. Un affront pour les victimes, qui vont désormais de saisir le Conseil d’Etat, selon Le Figaro de ce lundi.

Henri Nallet est en effet un personnage clef de ce sandale du médicament prescrit comme coupe-faim. Cet ancien ministre de la Justice de François Mitterrand avait été placé en décembre 2013 sous le statut de témoin assisté pour trafic d'influence. "Au cours de leurs investigations, les juges ont en effet découvert que l'ex-garde des Sceaux a beaucoup conseillé, lui aussi, les laboratoires Servier", rappelle Le Figaro selon qui "de 1997 à 2008, il touche pas moins de 2,7 millions d'euros pour ses fonctions au sein du deuxième groupe pharmaceutique français." Des années plus tard, au moment de son audition, Henri Nallet "est toujours payé par Servier : 110.000 euros hors taxes par an pour six jours de travail mensuels."

A LIRE AUSSI >> Ces dates qui font l'affaire du Mediator

"Ca me fait mal au cœur"

Récompenser celui qui aurait vendu son carnet d’adresses à Jacques Servier ? Inconcevable, assurent aujourd'hui les victimes. "Mon père a fait l'Indochine, ce qui lui a valu la Légion d'honneur. Quand je vois qu'Henri Nallet reçoit une distinction plus prestigieuse encore, j'ai mal au cœur", a assuré au Figaro Dominique, opérée notamment de deux valves cardiaques "après la prise quotidienne de trois comprimés de Mediator pendant plusieurs années."

Toujours selon le quotidien, la remise de médaille à celui qui est président de la Fondation Jean-Jaurès choque également du côté de l’Assemblée. "Avec de tels comportements, il ne faudra pas s'étonner si l'on prend une baffe aux prochaines élections", assure un député.

A LIRE AUSSI >>  Servier va indemniser les victimes du Mediator : comment ça pourrait se passer ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter