Menace terroriste : après la braderie, annulation des apéros géants

Menace terroriste : après la braderie, annulation des apéros géants

SÉCURITÉ - Après l'annulation de la braderie de Lille pour raisons de sécurité, les apéros géants organisés par des internautes et initialement prévus entre du 3 au 5 septembre, ont également été annulés.

Lille ne prendra finalement pas de "grosse cuite" ce week end. Alors que la braderie de Lille, initialement prévue les 3 et 4 septembre, a été annulée pour raisons de sécurité liées à la menace terroriste, c’est au tour des apéros géants d’être interdits. Deux appels à faire la fête du 3 au 5 septembre ont connu un grand succès sur les réseaux sociaux. 

La page Facebook "Grosse cuite à Lille pendant un week-end (La Braderie, la Vraie)", suivie par 17 000 personnes, avait été créée par un étudiant en école d’ingénieur (l’ISEN). Selon La Voix du Nord, ce dernier avait  accusé son établissement scolaire d’avoir fait" pression" sur lui pour supprimer l’évènement afin que son diplôme ne soit pas "invalidé". Une information démentie par le directeur, Andreas Kaiser, qui affirme ne pas avoir fait de "chantage" mais s'être montré "responsable".

Pressions policières

Un autre appel à faire la fête nommé Even Lille, prévoyait la tenue d’un apéro géant dans plusieurs espaces verts de la ville dont le parc Lebas, le jardin Vauban, la place Louise-de-Bettignies et le quai du Wault. Mais les organisateurs ont eux aussi renoncé à l’initiative à "la demande de la police", laissant le soin aux 6000 personnes intéressées par l’évènement de revoir leurs projets. 

Selon le journal local, le créateur du site aurait subi des pressions policières. "On m’a expliqué que je risquais de la prison et une amende car je n’avais pas d’autorisation de la préfecture pour cet événement, a-t-il expliqué à nos confrères. Ils m’ont demandé de l’annuler, sinon ils viendraient me chercher chez moi pour une audition. Le jeu n’en valait pas la chandelle". De toute façon... La consommation d'alcool est déconseillée pour la santé. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages : 9 départements maintenus en vigilance orange

Régionales : Marine Le Pen dénonce un "désastre civique" et appelle ses électeurs à "déconfiner leurs idées"

Résultats des élections : région par région, la carte de France du 1er tour

EN DIRECT - Régionales : Darmanin dénonce "des dysfonctionnements inacceptables" dans l'organisation du 1er tour

Auto-tests sur les plages, traçage "à la japonaise" : ce qui va changer cet été dans la traque du Covid-19

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.