Menaces, insultes, agressions... Des formations proposées aux élus pour les aider à gérer les conflits

Menaces, insultes, agressions... Des formations proposées aux élus pour les aider à gérer les conflits

SOCIÉTÉ - Pour aider les élus à faire face aux insultes, menaces et autres agressions, des formations de quatre heures sont désormais développées par la cellule nationale de négociation du GIGN, en lien avec l’Association des maires de France. Celles-ci se font sur la base du volontariat et affichent déjà complet jusqu'à la mi-mai.

Des jurons, des jets de projectiles en tout genre, des promesses de vengeance... Dans l'Hexagone, ils sont plusieurs maires et adjoints  à avoir déjà fait face à des situations très tendues sur leur lieu de travail ou sur la voie publique. Ainsi, en 2020, 1.276 menaces ou agressions ont été enregistrées à leur encontre, soit trois fois plus qu'en 2019 où elles avaient été au nombre de  421, selon des données du ministère de l'Intérieur.

Ces menaces ou agressions se sont "concentrées à plus de 50% sur le 1er trimestre, en lien avec la réforme des retraites et les élections municipales qui ont vu les maires en première ligne au contact de nos concitoyens, souvent sur la voie publique". Le ministère a relevé par ailleurs que les actions s'étaient "personnalisées", avec  notamment "68 domiciles d’élus et 63 véhicules privés visés".

Pour aider les victimes à faire face à ces situations, le ministère a conclu un partenariat avec l'Association des maires de France (AMF).  Celui-ci prend d'abord la forme d'une formation à destination des élus, développée par la cellule négociation du GIGN (gendarmerie) en lien étroit avec l'AMF. Expérimentée en janvier en Loire-Atlantique, "elle vise, à base de mises en situation, à délivrer des conseils pour gérer les cas de tension et de crise avec les administrés", explique le ministère.

Toute l'info sur

Le 13H

Des formations très prisées

Et selon le ministère de l'Intérieur, cette formation inédite a connu dès son lancement un franc succès puisqu'à ce jour, les créneaux affichent complets jusqu'à la mi-mai. Dans la Calvados, plusieurs maires ont déjà suivi les 4 heures de cours. Isabelle Prevost, maire de Presle, estime ainsi que cette formation est "importante pour réussir à gérer son stress, trouver les bons mots", face à des situations complexes. 

"Ce que j'ai appris au cours de cette formation peut-être, c'est l'écoute, concède Pierre-Henri Gallier, maire délégué de Truttemer. Je vais davantage prendre le temps d'écouter avant de trouver la solution". Pour François Hamel, maire délégué de Bernières-le-Patry, il s'agit "d'insister sur l'empathie". "C'est vraiment prendre intérêt du problème qu'il y a en face, essayer de comprendre pourquoi on est arrivé à cette situation-là", explique-t-il.

"Cette formation ne va pas faire des élus des négociateurs professionnels évidemment, mais elle leur donne des clés, des outils pour faire redescendre, stabiliser la situation, désamorcer le conflit", commente Christophe Junqua, commandant de groupement de la gendarmerie du Calvados sur TF1.

Au total, plus de 350 maires vont suivre cette formation pour adapter leur comportement face aux situations complexes.

Une autre formation avec le RAID

Le ministère de l'Intérieur précise qu'en plus de cette formation avec le GIGN, il est également prévu dans un second temps, une "formation à la gestion des comportements agressifs", en cours de finalisation au sein de la police nationale. Ces formations, "disponibles très prochainement, seront animées par des policiers spécialement formés par les négociateurs du RAID".

Le ministère rappelle également qu'au cours des dernières semaines deux maires avaient "bénéficié d’un dispositif particulier de protection, assuré par le service de la protection (SDLP)", dont celui de la ville de  Bron (Rhône).

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alec Baldwin tire et tue un membre de l'équipe sur un tournage : des photos de l'acteur juste après l'accident mortel publiées

Meurtre de Gabby Petito : les restes humains retrouvés en Floride correspondent au petit ami Brian Laundrie

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

EN DIRECT - Covid-19 : le sous-variant du Delta potentiellement plus contagieux, selon les autorités britanniques

"Indemnité inflation" : à qui va-t-elle s'adresser, quel montant et quand sera-t-elle versée ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.