Mères célibataires : les entreprises à la rescousse

Mères célibataires : les entreprises à la rescousse

TRAVAIL - La fondation "K d'urgences", dédiée aux familles monoparentales, a créé une "Charte de la monoparentalité en entreprise". Lundi, en présence de la ministre du Droit des femmes, une quinzaine d'entreprises vont signer ce texte et s'engager pour ces salariés qui élèvent seuls leurs enfants. Et peut-être donner l'exemple.

"J'entends tous les jours parler de chômage et de pauvreté. Et bien je veux montrer leur visage. Ce sont ces femmes, célibataires, qui ont un enfant". A la tête de la fondation "K d'urgences" depuis quatre ans, la journaliste et membre du CSA Christine Kelly vient en aide aux familles monoparentales. Le plus souvent des femmes (à 85 %), séparées ou divorcées. Premières victimes de la crise, du surendettement également, elles sont plus exposées que les autres au chômage et à la précarité (voir les chiffres ci-dessous). Alors la fondation a décidé de lancer une charte à destination des entreprises. Objectif de ce coup de pression : que les employeurs soient plus vigilants envers ces salariés pas comme les autres, qui éprouvent souvent de grande difficultés à jongler entre vie professionnelle et vie privée.

Lundi, seize grandes entreprises - parmi lesquelles L'Oréal, Ikea, Randstad, GDF Suez, LCL ou Système U - signeront ce texte à l'Hôtel de Ville de Paris. Sur le papier, rien de contraignant : les cinq points de la charte (voir ci-dessous) ressemblent davantage à un code de bonne conduite. "Mais il n'y a rien d'anodin pour autant. Après avoir signé la charte, chaque entreprise s'engage sur des mesures concrètes, selon ses spécificités", souligne pour metronews Christine Kelly, qui précise que "ces engagements feront l'objet d'un bilan, au bout de deux ans, avec la fondation".

Des crèches ouvertes 24 heures sur 24

La société de recouvrement DSO-Interactive (environ 60 salariés) propose ainsi "jusqu'à 1830 euros d'aide financière par an, sous forme de Chèques emplois services", pour les parents seuls, nous explique son PDG Jean-François Bensahel. Elle s'engage aussi à aménager, dans la mesure du possible, leur temps de travail (temps partiel, télétravail, horaires décalés). Ikea France (10.000 salariés) propose de son côté aux parents isolés de pouvoir prendre leurs congés "pendant les vacances solaires". "Dans le Morbihan, nous avons créé des crèches qui sont pratiquement ouvertes 24h/24, et nous développons ce modèle sur tout le territoire, nous indique encore Etienne Caniard, président de la Mutualité Française (70.000 salariés). Cela permettra à des mamans seules de retrouver plus facilement un emploi : elles pourront par exemple accepter un travail avec des horaires décalés".

Seize entreprises, c'est peu. "En ciblant un petit nombre d'entreprises mais qui, pour beaucoup, emploient des milliers de personnes, je privilégie la qualité à la quantité, nous explique Christine Kelly. Je m'assure ainsi de pouvoir vraiment suivre leur travail, tout en couvrant un maximum de salariés". En espérant qu'ensuite, ces sociétés servent "de modèle" aux autres.

Reste le problème que cette charte de bonne conduite, si elle vient en aide aux salariés, ne concerne pas les milliers de parents isolés qui ne trouvent pas de travail. "On ne peut malheureusement pas forcer les entreprises à préférer ces personnes aux autres lors d'un entretien d'embauche, reconnaît Christine Kelly. On verserait alors dans la discrimination positive, ce que les entreprises ne peuvent pas faire. En revanche, je leur demande d’être attentives à ces personnes dès le recrutement. Car il faut savoir que lorsqu'on les emploie, ce n'est pas une mais deux bouches qui sont nourries. Il faut penser à leurs enfants". Un cas d'urgence : premières victimes du chômage, un foyer monoparental sur trois vit aujourd’hui sous le seuil de pauvreté en France.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages et vent : 12 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Jérusalem : plus de 230 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne en deux jours

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.