Messe sans masques : l'archevêque de Paris ouvre une procédure canonique

Messe sans masques : l'archevêque de Paris ouvre une procédure canonique

ENQUÊTE OUVERTE - Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris après la tenue d'une messe à Paris pour Pâques sans le respect des gestes barrières. Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, a annoncé l’ouverture d’une procédure canonique à l’encontre du curé de la paroisse.

Une messe de Pâques fait polémique. L'office religieux s'est déroulé sans respect des consignes sanitaires au sein de la paroisse Sainte-Eugène-Sainte-Cécile. L'archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit, a annoncé mercredi l'ouverture d'une procédure canonique visant le curé de la paroisse.

Cette procédure, qui relève du droit de l'église, pourrait aboutir à des sanctions. Cette messe en rite traditionnel a eu lieu samedi dans l'église Saint-Eugène-Sainte-Cécile, dans le IXᵉ arrondissement de Paris. Dans une vidéo de l'office, on voit des prêtres, sans masques et très proches les uns des autres, donner l'hostie directement dans la bouche des fidèles. Dans l'église, les croyants, pour beaucoup visiblement âgés, sont serrés les uns aux autres.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Le diocèse de Paris s'était dit mardi "stupéfait devant le non-respect évident des consignes essentielles de distanciation, de port de masque". Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, a annoncé dans un communiqué "l'ouverture d'une procédure canonique à l'encontre du curé de la paroisse Sainte-Eugène-Sainte-Cécile, parce que, selon les informations portées à la connaissance du diocèse de Paris, il n'aurait pas fait respecter, au sein de son église, les mesures sanitaires en vigueur pour lutter contre la pandémie Covid-19".

Enquête ouverte par le parquet de Paris

Ces mesures "avaient pourtant fait l'objet de consignes claires, régulièrement rappelées, par le diocèse de Paris, à l'ensemble des paroisses", est-il écrit dans ce communiqué. "En attendant la conclusion de cette procédure canonique, il est demandé (ndlr, au curé) de faire strictement appliquer le respect des mesures sanitaires dans cette église et de relayer, au cours du week-end, une communication de l’archevêque de Paris à l’attention des paroissiens, afin de leur rappeler à nouveau les règles qui s'imposent à tous".

Lire aussi

Pour sa part, le parquet de Paris a déjà ouvert une enquête pour "mise en danger de la vie d'autrui".

Dans une vidéo postée sur YouTube, depuis supprimée, des images montrent des fidèles nombreux, massés et sans distanciation sociale, la plupart ne portant pas de masque. Le prêtre lui-même ne porte pas de masque et donne l’ostie directement dans la bouche des communiants, alors qu’une autre séquence de la vidéo montre les enfants défiler pour une série de baptêmes, leur tête étant plongée dans le même petit bac d’eau.

Écoutez "Les partis pris" de l'émission 24H Pujadas

Découvrez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée : 

Sur APPLE PODCAST 

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY 

Chaque jour, 24H Pujadas analyse l’actualité et le monde qui nous entoure. "Les Partis Pris" s’articule autour de plusieurs éditorialistes pour donner chacun dans leurs domaines de prédilections, leurs points de vue sur des sujets du moment.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Les vaccins Pfizer ont-ils plus d'effets indésirables qu'AstraZeneca ?

Une troisième dose de Pfizer "probablement" nécessaire : la mise au point de Gérald Kierzek

REVIVEZ - La famille royale et le Royaume-Uni ont rendu un dernier hommage au prince Philip

EN DIRECT - Covid-19 : 30.329 personnes hospitalisées dont 5.877 en réa, des chiffres en légère baisse

Déconfinement : les pistes du gouvernement

Lire et commenter