Météo de l'été : comment s'annoncent les mois de juillet et d'août ?

DirectLCI
PRÉVISIONS - Orages en mai, canicule fin juin... Et cet été alors, de quelle météo bénéficieront -ou pâtiront les juilletistes et les aoûtiens ? LCI vous éclaire sur le scénario envisagé, entre statistiques et tendance saisonnières…

De nombreux orages, parfois violents et accompagnés de pluies intenses, se sont abattus sur la France au mois de juin. Et depuis une semaine, la chaleur s'est installée sur l'Hexagone, et cela risque de durer. A quelques jours des départs en vacances, ce vendredi pour les enfants, comment s'annonce la météo de cet été ? 

Juillet le mois le plus orageux… statistiquement

Même si les statistiques ne font pas la météo, elles nous renseignent sur notre climat. Ainsi, du point de vue des chiffres, c’est sans surprise juillet qui est en tête du classement des mois les plus orageux. Il est suivi de très près par le mois d’août, ce qui représente à eux deux environ 50 % de l’activité orageuse annuelle. Ces orages d’été se manifestent principalement l’après-midi en montagne ou lors des dégradations qui mettent fin à des épisodes de fortes chaleurs ou de canicules.


Toujours selon les chiffres, un printemps orageux est généralement suivi d’un été plus sec que la normale dans 60 % des cas. Ce constat s’est vérifié en 2016 avec un printemps très électrique dans la moitié nord, suivi d’un été globalement chaud et sec. En revanche, deux ans plus tôt, le mois de mai 2014 avait été très orageux et l’été qui s’en était suivi avait également connu de fréquentes vagues d’orages et de grêle.

Des tendances saisonnières plus optimistes

Outre les moyennes et statistiques, les tendances saisonnières nous permettent de voir à quoi ressemblera le prochain trimestre. Bien que moyennement fiables (environ 55%), elles sont parfois un bon indicateur de la tendance générale. Ainsi, dès le mois de février, elles évoquaient un printemps plus doux et plus humide que la normale, à l’image de ce que l’on a pu connaître. 


Pour ce qui est de l’été, la tendance est assez nette pour juillet, un peu moins pour le mois d’août. Les différents scénarios proposés convergent vers un premier mois d’été plus chaud et plus sec que la normale tandis que la deuxième moitié est un peu plus indécise. Certains scénarios envisagent un mois d’août "dans les normes" tandis que d’autres envisagent la poursuite de conditions plus chaudes que la normale. 


Dans tous les cas, ces tendances ne veulent pas dire qu’il fera beau et chaud du 1er juillet au 31 août mais qu’il fera un peu plus chaud et que le temps sera un peu plus sec que lors d’un été "normal". De même, cela ne signifie pas qu’il n’y aura pas d’orage mais a priori, ils devraient être moins nombreux qu’habituellement et donc nettement moins fréquents que durant le printemps… De quoi envisager un été plus calme !

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter