Pourquoi l'hiver a déjà commencé (sans attendre le 21 décembre)

Société
DirectLCI
BRRR - La France a connu son premier événement neigeux, annonçant le début de l'hiver. Car si la saison hivernale ne débute que le 21 décembre dans le calendrier astronomique, elle démarre dès le 1er décembre en météorologie. Pour un tel écart ? LCI fait le point.

Ça y est les premiers flocons sont tombés en plaine. Dans les Hauts-de-France, le Cantal, les Alpes-de-Haute-Provence ou encore l’Ile-de-France, un manteau blanc plus ou moins fin a recouvert les routes. Les températures ont dégringolé et les premières gelées ont pointé le bout de leur nez. Bref ! Il fait froid et ça sent bon l’hiver (et le vin chaud). Et pourtant, comme chaque année, des petits malins nous font remarquer que "non, la saison hivernale n’a pas commencé", "patience, il faut attendre le 21 décembre". Alors certes, c’est ce que nous avons tous appris à l’école - rappelez-vous les équinoxes, les solstices et tout ce jargon astronomique et druidique - mais tout n’est qu’une question de définition. Pour les météorologistes, l’hiver a bel et bien débuté le 1er décembre. LCI vous explique pourquoi (et comment rabattre le clapet à certains).

L'hiver météorologique : du 1er décembre au 28 février

En météorologie, on ne se fie pas à l’astronomie ou au calendrier. Ce qui compte, ce sont les températures. Par définition, l’hiver est la période de l’année la plus froide de l’année, peu importe la date. Et Météo France est on ne peut plus claire : "La durée d'ensoleillement minimale se situe autour du solstice d'hiver – c’est-à-dire le 21 ou 22 décembre. Mais en raison de l'inertie de l'atmosphère, ce n'est qu'environ trois semaines plus tard que la température moyenne est généralement à son minimum, c'est-à-dire à la mi-janvier. On considère que ce moment correspond au milieu de l'hiver." La baisse de l’ensoleillement met en effet un peu de temps à se ressentir sur la Terre. Les saisons durant trois mois, l’hiver débute de fait au début du mois de décembre pour se clôturer à la fin février. Il faudra donc attendre cette date pour voir les températures remonter doucement. Tout comme le prévisionniste français, l’Organisation météorologique mondiale considère que la période hivernale s'étale sur ces trois mois dans l'Hémisphère nord.

En vidéo

Le paysage d'Autrans est recouvert de neige

Et la logique vaut pour toutes les saisons : l'ensoleillement est à l'inverse maximal au solstice d'été - c'est à dire le 20 ou 21 juin. Une fois encore en raison de l'inertie de l'atmosphère, l'imapct sur les températures se ressent trois semaines plus tard, les plus grosses chaleurs sont donc constatées - en moyenne - à la mi-juillet. L'été débute donc le 1er juin pour se terminer le 31 août.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter