Météo : redoux brutal, pluies soutenues, "printemps humide"... voici ce qui vous attend après la neige et le froid

DirectLCI
PRÉVISIONS - La vague de froid touchera à sa fin dans les prochaines heures... mais pas forcément les caprices de la météo . La neige va faire place à un redoux brutal et à d'importantes précipitations. Voici les prévisions de notre spécialiste météo Guillaume Woznica.

La neige ne tombait plus mais paralysait encore ce jeudi midi l'agglomération de Montpellier, tandis que la Bretagne était soumise à des chutes soutenues. A midi, dans l'Hérault, 150 voitures et leurs passagers étaient encore bloqués sur l'autoroute A9, au sud de Montpellier, selon Vinci Autoroutes. Ce vendredi, l'Hérault est passé en vigilance jaune Inondation, orages et vent violent. 


A quelles températures s'attendre pour les prochains jours ? La pluie va-t-elle faire son retour ? On fait le point avec notre spécialiste météo Guillaume Woznica.

LCI.fr : On attend un bon spectaculaire des températures dans les prochains jours ?

Guillaume Woznica : D’un flux d’est à nord-est, la France va désormais être concernée par un flux de sud à sud-ouest. Et la masse d’air qui nous concernera nous viendra de la Péninsule Ibérique et non plus d’Europe de l’est, comme c’était le cas en début de semaine. Ainsi, les températures vont faire un bond spectaculaire avec de 10 à 15°C gagnés en 24 ou 48h. Elles vont même repasser au-dessus des normales de saison dans certaines régions. A Biarritz par exemple, les thermomètres affichaient hier après-midi 0°C et cet après-midi, ils atteignent 18°C !

LCI.fr : Le retour de la douceur d'accord. Qu'en est-il des pluies ?

Guillaume Woznica : Ce net redoux s’accompagnera de pluies fréquentes, à l’image de ce que l’on a pu connaître à la fin du mois de janvier. Les perturbations vont s’enchaîner à rythme soutenu, avec une par jour jusqu’à la fin de la semaine prochaine ! Les cumuls deviendront importants dans l’ouest et des Pyrénées aux reliefs de l’est avec en moyenne une cinquantaine de millimètres (50 L d’eau /m²) mais localement davantage, notamment à proximité des reliefs. Ces précipitations se produiront sous forme de neige en montagne, surtout sur les Alpes et les Pyrénées, avec à nouveau des quantités importantes à moyenne et à haute altitude.

Il va falloir se méfier des risques d’inondationsGuillaume Woznica

LCI.fr : Quels sont les risques liés à ces fortes pluies ?

Guillaume Woznica : Il va falloir ainsi se méfier des risques d’inondations. C’est déjà le cas en cette fin de semaine dans l’estuaire de la Gironde et à la confluence Garonne-Dordogne, en raison des pluies et des forts coefficients de marée. Il faudra également surveiller de près les cours d’eau du Sud-Est, avec les fortes pluies de cette fin de semaine et du week-end. Plus globalement, des crues plus limitées pourront se produire dans de nombreuses régions car les cours d’eau sont encore à de hauts niveaux à la suite des pluies des dernières semaines.

LCI.fr : Que peut on déjà prévoir pour les prochaines semaines et les prochains mois ?

Guillaume Woznica : Les prochains mois devront être scrutés de près car si nous avons souffert de sécheresse une grande partie de l’année 2017, cela n’est plus du tout le cas depuis le mois de décembre. La période décembre-janvier a d’ailleurs été la plus pluvieuse en France depuis 1935-1936 ! Et les tendances saisonnières laissent craindre des inondations pour ces prochaines semaines puisqu’elles indiquent un "printemps plus humide" que la norme. Cela ne signifie pas qu’il pleuvra du mois de mars au mois de mai sans discontinuer mais cela veut dire que les perturbations pluvieuses seront plus fréquentes et les cumuls à la fin de cette période, seront supérieurs à ceux habituellement observés.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter