Paris-Orly à 100 euros : Uber assume ses tarifs exorbitants en raison de la neige

DirectLCI
EXCEPTIONNEL - En raison des fortes chutes de neige et du froid qui a frappé l’Ile-de-France, les utilisateurs de la plateforme Uber ont eu le plus grand mal à trouver un véhicule, mardi 6 février. Jusqu’à payer parfois des tarifs exorbitants. La société assume.

Colère, attente et surprise… Les utilisateurs d’Uber sont passés par tous ces sentiments mardi à Paris et en Ile-de-France. En raison des chutes de neige qui ont touché la région, il était déjà très délicat de trouver un véhicule pour rentrer chez soi ou se déplacer.

Mais lorsque le sésame était en poche, c’est le tarif indiqué qui a posé problème : des courses multipliées par quatre ou cinq selon le secteur. France Info cite notamment l’exemple d’un trajet à plus de 100 € pour rallier Orly depuis le sud de Paris en fin de soirée. Il fallait compter aussi plus de 80 € des portes de la capitale en son centre.

En vidéo

Il était une fois : Uber

L’utilisateur responsable ?

Les prix n’ont pas augmenté comme par magie. C’est  bien l’algorithme de l’application qui a créé cette course à l’échalote. Ainsi, plus la demande est forte, plus les prix sont élevés, à l’image des prix pratiqués lors de la nuit de la Saint-Sylvestre. Or mardi, il y avait peu de chauffeurs, précise France Info. Les tarifs se sont donc envolés.

Ce mercredi, la société Uber a réagi sur les réseaux sociaux, disant comprendre ses utilisateurs mais ne souhaitant pas pour autant changer sa ligne de conduite. Elle a précisé aussi que tous les prix étaient indiqués avant que l’utilisateur ne confirme sa course. A circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles ? Pas vraiment, semble-t-il. Uber a d’ores et déjà annoncé qu’elle ne baisserait pas ses prix dans le nord de la France, fortement touchées par les intempéries.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter