Nouvelle-Calédonie : Hola au plus près, alerte cyclonique en cours sur l'archipel des îles Loyauté

DirectLCI
TEMPÊTE - Le puissant cyclone Hola passe en ce moment à proximité des îles Loyauté, l'un des archipels de Nouvelle-Calédonie. Les habitants sont confinés.

L'archipel des îles Loyauté, en Nouvelle-Calédonie, a été placé ce vendredi en alerte cyclonique de niveau 2 en raison de la menace du cyclone Hola, a indiqué la sécurité civile. Les communes d'Ouvéa et de Lifou, qui inclut la petite île de Tiga où vivent environ 150 personnes, sont notamment concernées par cette alerte.


Les autorités ont demandé à la population de rester confinée dans les habitations à partir de vendredi 14 heures, heure locale (vendredi 4 h du matin, heure de Paris). Sur l'île de Maré, l'alerte 2 a été enclenchée trois heures plus tard. Le trafic aérien avec les Loyauté est interrompu, tandis que tous établissements scolaires ont été fermés.   

Le puissant cyclone a été rétrogradé ce vendredi matin, heure de Paris, en "dépression tropicale forte", ce qui correspond à la catégorie 2 (sur une échelle de 5). Mais Hola va se renforcer de nouveau dans les prochaines heures pour repasser en catégorie 3. En milieu de matinée, il était situé à 270 km au nord-est de Bélep, dans l'extrême nord de la Grande-Terre et devrait incurver sa trajectoire vers le sud-est. 


Hola avance désormais un peu plus lentement qu’auparavant, si bien que la période critique pour les îles Loyauté est légèrement décalée. Ouvéa sera touchée en premier, puis Lifou et enfin Maré. L’œil du cyclone ne va pas longer les îles Loyauté mais passera au-dessus, d'après les dernières prévisions de Météo France. Les rafales pourront donc atteindre 170-180 km/h, entre la fin de nuit de vendredi à samedi et la fin d’après-midi de samedi (heures locales), soit entre 18 heures ce vendredi et la fin de matinée de demain (heures de Paris).

Les gens sont confinés. On a demandé aux clients de ne pas sortir, de rester dans leurs bungalows jusqu’à nouvel ordre.Jordan Plantier, directeur d'un hôtel sur l'île de Lifou

Les fortes pluies qui l’accompagnent ont déjà donné jusqu’à 150 mm, on attend encore jusqu’à 250 mm d’ici samedi avec déjà des inondations. Des glissements de terrains sont également à craindre. La mer deviendra également dangereuse, avec des vagues de 6 à 8 m. Une surcote importante (submersion) devrait également accompagner le cyclone, de l’ordre de 2 mètres pour les zones les plus basses alors que la marée sera haute au moment où les vents seront les plus violents.  Hola pourrait être le cyclone le plus puissant qu’ait jamais connu ce petit archipel de l’est de la Nouvelle-Calédonie. 

Sur place, les habitants se sont préparés. "On va barricader l’hôtel, les fenêtres, les portes. On a rangé tous les objets qui pouvaient voler. Les gens sont confinés. On a demandé aux clients de ne pas sortir, de rester dans leurs bungalows jusqu’à nouvel ordre", racontait vendredi matin au micro de LCI Jordan Plantier, directeur d’un hôtel sur l’île de Lifou.

Auparavant, Hola a fait un mort aux Vanuatu, un homme tué par la chute d'un cocotier et a endommagé des bâtiments et des cultures, selon le site Vanuaty Daily Post.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter