Météo : la vigilance orange aux vents violents et aux fortes vagues étendue à 16 départements

SOCIÉTÉ

PRÉVISION - Météo France annonce des vents violents et de fortes vagues à partir de la nuit prochaine sur l'Ouest et le Nord de la France.

L'alerte de Météo France est étendue à 16 départements, contre 7 jusqu'à présent. Et c'est donc toute la façade ouest du pays qui doit se préparer à la tempête. Si vous habitez ou si vous devez vous déplacer dans le Nord-Ouest du pays, attention aux vents. Météo France a placé huit départements, entre le Finistère et le Nord-pas-de-Calais, en vigilance orange à partir de la nuit de dimanche à lundi. "On attend des valeurs à l'intérieur des terres sur les départements des côtes de Manche autour de 110 km/h à 120 km/h, avec parfois ponctuellement sur le côtier jusqu'à 130 km/h, voire 140 km/h sur les caps", prévient Météo France.

Ces vents risquent d'entraîner de fortes vagues et des inondations sur les côtes de la Manche et sur la façade atlantique. Cette perturbation devrait durer de 3 heures du matin le lundi jusqu'à 8 heures du matin le mardi. Météo France prévoit une surélévation du niveau de la mer avec un coefficient de marée de 90 pour la pleine mer lundi matin.

Désormais au total, ce sont seize départements qui sont en alerte orange pour vents violents et/ou vagues-submersion : Nord, Pas-de-Calais, Seine-Maritime, Somme, Calvados, Manche, Ille-et-Vilaine, Côtes d'Armor, Finistère, Morbihan, Loire-Atlantique, Vendée, Charente-Maritime, Gironde, Landes et Pyrénées-Atlantiques.

Les conseils pour se protéger

Pendant ce phénomène, évitez le plus possible les déplacements et notamment en bord de mer. Si vous habitez près des côtes, pensez à fermer vos portes, fenêtres, volets et protéger vos biens susceptibles d'être endommagés ou emportés par la montée des eaux. Il est recommandé de ne pas se mettre à l'eau, ni pratiquer de sport nautique, ni même de s'approcher du bord de mer, surtout depuis un point surélevé, comme une falaise. Attention également aux chutes d'arbres en raison des vents.

Les professionnels sont appelés à éviter de prendre la mer. A défaut, portez bien vos équipements de sécurité à bord.

A LIRE AUSSI >> Un scout grièvement blessé par la chute d'un rocher sur sa tente

Lire et commenter