Météo : nouveaux records de températures ce vendredi, gros coup de chaleur attendu dimanche

DirectLCI
SOLEIL - Un temps radieux, 5 à 10 degrés au-dessus des normales de saison, voilà ce à quoi vous avez eu droit ce vendredi. Plusieurs records de chaleur sont tombés pendant ce week-end de l'Ascension, notamment à Brest (28,7 degrés), Nantes (32,8 degrés), Saint-Nazaire (31,2 degrés).

Les températures sont dignes d'une fin de mois de juillet en plein pont de l'Ascension. Au point que des records de chaleur pour un mois de mai ont encore été battus ce vendredi 26 mai 2017, après une première salve de records enregistrés la veille.  


Le soleil a brillé sur tout le territoire mais c'est surtout en Bretagne et au sud de la Bretagne que les thermomètres sont montés bien plus haut qu'à l'accoutumée, précise à LCI Stéven Testelin, prévisionniste à Météo France. Celui-ci nous donne quelques exemples de records enregistrés dans l'ouest de la France :

- 29,5 degrés à Brest, qui avait déjà battu la veille un record pour le mois de mai avec une température de 28,7 degrés ;

- 29 degrés à Saint Brieux, où la précédente température maximale pour mai de 28,9 degrés avait été enregistrée le 16 mai 2002 ; 

- 32,8 degrés à Nantes, à peine au dessus du record de 32,7 degrés mesurés le 29 mai 1947 ;

- 31,9 degrés à La Roche sur Yon, où le précédent record de 30,7 degrés datait du 29 mai 2001 ; 

- 31,2 degrés à Saint-Nazaire, où la température maximale enregistrée avait atteint 30,8 degrés le 16 mai 2002.

En vidéo

Météo : 29 degrés attendus à Paris et à Lille, pic de chaleur dans le sud

Jusqu'à 32 degrés attendus à Paris samedi

Il a fait exceptionnellement chaud aussi  ce vendredi dans le sud-ouest. Même si les records de la veille (avec notamment 35,1 degrés à Biscarrosse) n'ont pas été supplantés. Ainsi, les plus fortes températures ont été enregistrées à Rion-des-Landes où il a fait jusqu'à 35,5 degrés, à Dax où le le thermomètre a indiqué 34,7 degrés ou encore à Bordeaux où il a atteint 33,9 degrés. 


Un pic de chaleur qui ne devrait pas faiblir samedi, malgré des dégradations orageuses qui devraient arriver par l'ouest en soirée. Il devrait ainsi  faire encore chaud partout mais davantage dans la moitié est du pays, avec des températures dépassant les 30°C. Il pourrait ainsi faire jusqu'à 32 degrés à Paris et 31 degrés à Nancy et Mulhouse, tandis que l'ouest du pays perdra 4 à 5 degrés et Brest carrément une dizaine.

En vidéo

En Normandie, le pont de l’ascension… dans la chaleur

Il devrait faire chaud et lourd à Roland-Garros

Un gros coup de chaleur est ensuite attendu dimanche en milieu de journée. Une dégradation orageuse, avec un ciel chaotique et chargé, est prévue dans le Cotentin et la Bretagne. 


Quant à la semaine prochaine, qui marquera le début de Roland-Garros, elle s'annonce plus perturbée avec toujours de la chaleur (autour de 25 degrés) mais surtout de la lourdeur.  Il risque donc d'y avoir beaucoup de sueur sur les courts. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter