Météo : quel temps pour le printemps ?

Météo : quel temps pour le printemps ?

DirectLCI
METEO FRANCE – Après un hiver record et des températures inhabituellement hautes, la douceur qui parcourt toute la France semble bien installée. Interrogé par metronews, Michel Daloz, météorologue à Météo France, fait le point et donne de quoi rester optimiste.

> Contexte Il y a un an tout juste, le pays affrontait une vague de froid glacial. Mais depuis quelques jours, la France connaît une douceur précoce et inhabituelle. Pour metronews,Michel Daloz , météorologue à Météo France, fait le point sur la météo des prochains jours.

Après un week-end chaud et ensoleillé sur toute la France, quelles sont les prévisions de cette semaine ?

Le temps restera ensoleillé jusqu'à vendredi avec de belles températures : elles oscilleront entre 16 et 18 degrés dans le nord, tandis qu'il fera entre 17 et 20 degrés dans le sud de la France. Nous serons toujours au-dessus des normales saisonnières, celles-ci s'élevant en moyenne à 11 degrés dans le nord et 14 degrés dans le sud.

Que peut-on espérer pour la prochaine semaine ?

Selon les prévisions, le temps pour la semaine prochaine devrait être plus froid. A partir de samedi, il y aura des passages nuageux qui vont descendre du nord du pays. Il y aura une dégradation plus nette dimanche avec quelques pluies.

Comment expliquer la douceur précoce et inhabituelle de cette fin d'hiver ?

C'est le phénomène d'un blocage anticyclonique qui explique cette chaleur. Les vents du sud et du sud-est, chauds et secs, expliquent le climat actuel. Pour la prochaine semaine, l'anticyclone va changer de position, vers l'Atlantique, et induira un flux nord-ouest, avec des vents plus frais et des petites perturbations qui viendront des Îles Britanniques.

Il y a un an jour pour jour, le pays était traversé par une tempête de neige et un froid particulièrement important...

C'est vrai qu'en 2013 nous avions eu un hiver froid, long et neigeux. Au lieu de bénéficier des masses d'air chaud habituelles au printemps, nous avions eu de grosses masses d'air froid qui ont perduré au nord de l'Europe et qui ont stagné. Cela fait partie de la variabilité naturelle du climat.

Peut-on craindre une chute des températures ?

Tout est possible. Il peut très bien y avoir un épisode de froid ou même un épisode neigeux, mais pour l'instant les prévisions n'annoncent pas cela. Cette année pourrait aussi ressembler à celle de 2007, qui avait connu un hiver et un printemps exceptionnellement chauds avec des températures grimpant jusqu'à 26 degrés au mois d'avril. Nous n'avons pas assez de signaux pour être certains, mais un printemps record est aussi possible cette année.

Plus d'articles

Lire et commenter