Météo : un hiver parmi les 3 plus chauds depuis 1900, pourquoi ?

Météo : un hiver parmi les 3 plus chauds depuis 1900, pourquoi ?

Société
DirectLCI
RECORD – Cette année, l'hiver que nous avons connu figure parmi les trois plus chauds en France depuis 1900 et le plus pluvieux en Bretagne depuis 1959. Metronews vous explique pourquoi.

L'hiver 2013-2014 figure parmi les trois plus chauds en France depuis 1900 et le plus pluvieux en Bretagne depuis 1959, a annoncé vendredi Météo-France dans son bilan climatique provisoire. La température moyenne de cet hiver "météorologique" (c'est-à-dire décembre, janvier et février) est supérieure de 1,8°C à la normale, et la pluviométrie de 20% supérieure à la normale sur l'ensemble du pays.

Ce bilan provisoire a été réalisé le 27 février et le bilan définitif devrait être communiqué mardi. L'hiver 2013/2014 sera alors soit au deuxième rang ex-aequo, soit troisième, précise Christine Berne, climatologue à Météo-France. Sur le plan des températures, c'est en effet l'hiver 1989/1990 qui détient le record de douceur avec +2°C par rapport à la normale, devant l'hiver 2006/2007 "avec un peu plus d'1,8°C".

La France épargnée par les vents d'est

Pourquoi une telle douceur ? Si ces températures sont inhabituelles, les climatologues peuvent toutefois l'expliquer en distinguant le mois de décembre du mois de janvier et de février. "Nous avons eu un mois de décembre anticyclonique avec beaucoup de soleil. En janvier et en février, la France a connu une succession de perturbations et celles-ci ont amené beaucoup de douceur", analyse ainsi pour metronews Julien Desplat, responsable du bureau d'études et climatologie à  Météo France . Il ajoute que la France a également été "épargnée par les vents d'est des continents européens".

Reste à voir si cette douceur va perdurer. Contrairement aux idées reçues, hiver doux ne signifie pas printemps glacial et pour l'heure, météo france ne prévoit pas de chute brutale des températures, notamment pour Paris. Même constat pour l'été à venir :  "Il n'y a aucune corrélation scientifique entre le fait d'avoir un hiver doux et un été maussade", rassure Julien Desplat. Et d'ajouter : "Nous pourrions très bien connaître une canicule cet été."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter