Violences faites aux femmes : au 3919, le nombre d'appels continue d'augmenter fortement en 2018

Violences faites aux femmes : au 3919, le nombre d'appels continue d'augmenter fortement en 2018

Société
DirectLCI
VIOLENCES - Un an après #MeToo, le 3919, numéro d'écoute national à l'adresse des femmes victimes de violences, continue de constater une très nette augmentation des appels. LCI s'est procuré les dernières statistiques en date de la plateforme téléphonique. Décryptage.

Un sondage Harris Interactive a beau affirmer, ce lundi 1er octobre, que pour une majorité de Français le mouvement #MeToo n'a pas changé grand-chose, pour le 3919... ce n'est pas tout à fait vrai. Car depuis un an, les appels vers ce numéro d'écoute national, anonyme et gratuit, au service des femmes victimes de violences, ne cessent d'augmenter de manière impressionnante.


A l'occasion d'un reportage en novembre dernier, un mois à peine après le déclenchement de l'affaire Weinstein, nous révélions que le nombre d'appels avait quintuplé par rapport à la même période, l'année précédente. Un an plus tard, LCI a pu se procurer l'ensemble des statistiques du 3919, dont l'examen montre que cette tendance à la hausse s'est confirmée. Ainsi, sur les trois derniers mois de l'année 2017, les appels traitables (c'est-à-dire le nombre d'appels entrants) au 3919 ont atteint le nombre de 19.235, soit une hausse de 21% par rapport à 2016. Le nombre d'appels pris en charge par une professionnelle, sur cette même période, est quant à lui de 13.732, soit une hausse de 10%.

Une hausse de 15% au premier semestre 2018

Concernant les violences sexuelles hors couple, une forte hausse a été observée pendant le dernier trimestre de l'année 2017 : les appels à ce sujet sont passés de 883 à 1340. Une augmentation globale des recours à la plateforme d'urgence qui ne se dément pas en 2018. Sur les six premiers mois de cette année, le 3919 a reçu 31.720 appels considérés comme traitables, soit une hausse de 15% par rapport au premier semestre 2017. Parmi ces appels, 23.497 ont bénéficié d'une effective prise en charge téléphonique, soit une augmentation de 11 %. 


Les appels qui ne concernent pas les violences conjugales sont une minorité au 3919. Mais leur proportion a quand même augmenté. Ainsi, les appels portant sur des violences sexuelles, au cours du premier semestre 2018, ont connu une augmentation de 59%. Ceux concernant les violences au travail ont quant à eux triplé. 

Des moyens supplémentaires

Ce lundi 1er octobre, Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, a annoncé sur RTL une subvention supplémentaire de 120.000 euros au 3919. Un financement confirmé à LCI par l'équipe de la plateforme téléphonique, qui devrait permettre de créer trois postes d'écoutantes en plus. Un luxe qui n'en est pas vraiment un. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter