#MeToo : Wonder Woman aussi

#MeToo : Wonder Woman aussi

#METOO - L'actrice Lynda Carter, connue pour avoir incarné Wonder Woman à la télévision entre 1975 et 1979, a annoncé en interview avoir elle aussi subi des faits de harcèlement sexuel au cours de sa carrière.

Elle a incarné Wonder Woman sur petit écran. L'actrice Lynda Carter, star d'Hollywood, icône de la pop-culture et figure mythique des années 1970, indique dans une interview donnée lundi 12 mars au Daily Beast avoir, elle aussi, été victime de harcèlement sexuel. 


"Oui", a-t-elle répondu au journaliste lui posant la question désormais incontournable lors de toute interview d'une femme actrice ou comédienne, à savoir : "Avez-vous subi des actes de harcèlement ou d'agression sexuelle au cours de votre carrière ?" Lynda Carter s'ajoute à cette triste liste, donc, mais ne souhaite pas pour autant nommer l'homme en question. "Il est déjà tombé, ça ne servirait à rien de l'enfoncer encore", explique-t-elle au site américain, impliquant que l'agresseur a d'ores et déjà été emporté par la vague #metoo.

Un trou dans le mur de la loge

Sans révéler la nature des faits, l'actrice indique que cet homme a agressé "de nombreuses autres" femmes. A l'époque, elle pense à porter plainte, mais finit par se raviser. "Il n'y a rien de légal que je puisse faire, je me suis renseignée. Je suis juste une parmi d'autres." 

Lynda Carter évoque par ailleurs un autre fait de harcèlement sexuel, remontant à la période 1975-1979, au moment du tournage de Wonder Woman. "Un cameraman avait creusé un trou dans le mur de ma loge", explique-t-elle. "Ils l'ont attrapé, viré et blacklisté." Et d'ajouter, en parlant des femmes qui ont dénoncé les agissements de Bill Cosby et du président Donald Trump : "Je les crois toutes. pourquoi mentiraient-elles ? Je crois les femmes."

Tout savoir sur

Tout savoir sur

#BalanceTonPorc, le hashtag qui réveille les consciences contre le harcèlement

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter