#MeToo : Wonder Woman aussi

SOCIÉTÉ

Toute L'info sur

#BalanceTonPorc, le hashtag qui réveille les consciences contre le harcèlement

#METOO - L'actrice Lynda Carter, connue pour avoir incarné Wonder Woman à la télévision entre 1975 et 1979, a annoncé en interview avoir elle aussi subi des faits de harcèlement sexuel au cours de sa carrière.

Elle a incarné Wonder Woman sur petit écran. L'actrice Lynda Carter, star d'Hollywood, icône de la pop-culture et figure mythique des années 1970, indique dans une interview donnée lundi 12 mars au Daily Beast avoir, elle aussi, été victime de harcèlement sexuel. 

"Oui", a-t-elle répondu au journaliste lui posant la question désormais incontournable lors de toute interview d'une femme actrice ou comédienne, à savoir : "Avez-vous subi des actes de harcèlement ou d'agression sexuelle au cours de votre carrière ?" Lynda Carter s'ajoute à cette triste liste, donc, mais ne souhaite pas pour autant nommer l'homme en question. "Il est déjà tombé, ça ne servirait à rien de l'enfoncer encore", explique-t-elle au site américain, impliquant que l'agresseur a d'ores et déjà été emporté par la vague #metoo.

Un trou dans le mur de la loge

Sans révéler la nature des faits, l'actrice indique que cet homme a agressé "de nombreuses autres" femmes. A l'époque, elle pense à porter plainte, mais finit par se raviser. "Il n'y a rien de légal que je puisse faire, je me suis renseignée. Je suis juste une parmi d'autres." 

Lire aussi

Lynda Carter évoque par ailleurs un autre fait de harcèlement sexuel, remontant à la période 1975-1979, au moment du tournage de Wonder Woman. "Un cameraman avait creusé un trou dans le mur de ma loge", explique-t-elle. "Ils l'ont attrapé, viré et blacklisté." Et d'ajouter, en parlant des femmes qui ont dénoncé les agissements de Bill Cosby et du président Donald Trump : "Je les crois toutes. pourquoi mentiraient-elles ? Je crois les femmes."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter