Meurthe-et-Moselle : un mirage 2000 s'écrase sans faire de blessés

Meurthe-et-Moselle : un mirage 2000 s'écrase sans faire de blessés

DirectLCI
ACCIDENT - Un Mirage 2000 de l’Armée de l’air s’est écrasé lundi après-midi vers 16H30 dans un champ de la commune des Baroches (Meurthe-et-Moselle). L'accident dont l'origine n'est pas encore connue n'a toutefois fait aucune victime.

Plus de peur que de mal. Un Mirage 2000 de l’Armée de l’air s’est écrasé lundi après-midi vers 16H30 dans un champ de la commune des Baroches (Meurthe-et-Moselle), sans faire de victimes.

"L’avion venait de la base aérienne de Luxeuil-les-Bains (Haute-Saône). Vers 16H30, à l’ouest de Briey, il s’est écrasé pour une raison encore inconnue", a indiqué un porte-parole des pompiers. Le pilote est parvenu à s’éjecter et est sorti indemne de l’accident.

"Le pilote a été retrouvé en moins de 30 minutes"

Contactée par metronews, la préfecture de Meurthe-et-Moselle dit avoir retrouvé le pilote "très rapidement". "Nous avons été alertés par l'Armée de l'air vers 16h30, dès qu'ils ont perdu cet avion sur les radars. Nous avons déclenché le plan Sater (sauvetage aéro-terrestre) pour localiser le pilote. Grâce à deux hélicoptères et à des gendarmes au sol, il a été retrouvé en moins de 30 minutes", explique la préfecture, confirmant que cet accident n'a fait aucune victime. L’avion a en effet été retrouvé dans un champ à l’écart des habitations. Vers 18 heures, le plan d'urgence a été levé.

En juin 2013, un accident similaire s'était produit. Un Mirage 2000 s'était également écrasé près de Montcourt, en Haute-Saône. Là encore, le pilote avait réussi à s'éjecter avant le crash. D'autres militaires ont eu beaucoup moins de chances. Depuis dix ans, une douzaine d’accidents d'avions militaires ont été recensés en France causant 22 morts au total et impliquant 14 appareils selon les archives de l'AFP. Cinq d'entre eux étaient des Mirage.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter