Migrants : non, la France n'est pas plus "laxiste" que ses voisins

DECRYPTAGE – Alors que la droite et l'extrême droite accusent le gouvernement socialiste de laxisme face à la crise migratoire qui touche l'Europe, "metronews" s'est penché sur les chiffres afin de savoir si Paris était plus ou moins ferme, par exemple, que Berlin ou Londres.

"Je suis terrifiée du laxisme de nos gouvernants". Sans surprise, cette phrase sur la question des migrants a été lâchée par la présidente du FN Marine Le Pen, ce lundi sur iTélé. Mais l'accusation est aussi relayée par Les Républicains : sur RTL, Xavier Bertrand a par exemple accusé Manuel Valls d'avoir tenu des "propos irresponsables" sur le sujet, créant "un appel d'air irresponsable".

Qu'a dit Manuel Valls ? Dimanche en clôture de l'université du PS à La Rochelle, et à la veille d'un déplacement à Calais consacré à la crise migratoire en Europe, le Premier ministre a lancé : "Parce que nous sommes viscéralement attachés au droit d'asile, ceux qui fuient la guerre, les persécutions, la torture, les dictatures, doivent être accueillis". Quant à la droite de Nicolas Sarkozy, qu'il accuse de "courir derrière le Front national", il l'a appelée à prendre exemple sur la chancelière Angela Merkel, qui a soutenu la semaine dernière les demandeurs d'asile face à la montée d’incidents xénophobes en Allemagne, qui s'attend cette année à voir quadrupler le nombre de demandes.

Londres reçoit moins de demandes mais en accepte plus

Alors, la France est-elle laxiste en matière de droit d'asile ? Si l'on compare à l'Allemagne, justement, ce serait plutôt le contraire. En 2014, Berlin a reçu 202.645 demandes d'asiles, soit le plus grand nombre au monde, relève le Haut commissariat aux réfugiés ( HCR ). Dans le même temps, la France en recevait 62 735. Selon l'office européen de statistiques Eurostat , cela représente 1 demandeur par millier d'habitants en France, contre 2,5 outre-Rhin. La moyenne de l'UE étant entre les deux : 1,2. Reste à savoir comment les deux pays traitent ces demandes... En 2014, toujours selon Eurostat, la France a donné une issue favorable à 22% des dossiers, contre 42% pour l'Allemagne.

En marge de l'espace Schengen, le Royaume-Uni passe souvent pour être plus ferme que la France vis-à-vis de l'immigration. Mais là encore, il y a l'image et la réalité... Grosso modo, Londres a reçu moitié moins de demandes d'asile en 2014 que la France, soit 31.745. Ce qui lui donne un taux de 0,5 demandeur par millier d'habitants. Mais quand on regarde les décisions rendues, Londres a accepté 39% de ces demandes. Ce qui représente, rapporté à la population totale du pays un taux de 0,02%. Exactement le même qu'en France.

EN SAVOIR +
>>
Crise migratoire : faut-il parler de "migrants" ou de "réfugiés"
>>
PHOTOS – Les enfants, l'autre visage terrible de la crise migratoire

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : 13 cas détectés parmi les passagers qui ont atterri aux Pays-Bas

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

EN DIRECT - Crise des migrants : les ministres européens réunis ce dimanche sans leur homologue britannique

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.