Policiers en colère : 91% des Français soutiennent leur mobilisation

SOCIÉTÉ

Toute L'info sur

Policiers brûlés à Viry-Châtillon

SOLIDARITÉ CITOYENNE - Alors que les policiers doivent manifester mercredi, et que leurs syndicats seront reçus par François Hollande, un sondage Ifop pour Atlantico démontre que 91% des Français, toutes orientations politiques confondues, estiment leur mobilisation justifiée.

Marquée par la menace terroriste et la prolongation de l’état d’urgence, l’année 2016 a été particulièrement lourde pour les policiers. A ce titre, et suite à l’attaque de quatre agents à Viry-Châtillon le 8 octobre, les policiers réclament davantage de moyens, d’effectifs pour pouvoir souffler et des peines plus sévères pour leurs agresseurs. Des revendications que les Français comprennent et soutiennent, selon un sondage Ifop réalisé pour Atlantico le 17 octobre dernier. Quelle que soit la tendance politique des sondés, la quasi-totalité est d’accord : les différentes mobilisations des policiers, en dépit des critiques de Bernard Cazeneuve, sont justifiées.  

Les mobilisations des policiers plus justifiées que celles contre la loi Travail

Plus précisément, 86% des sympathisants du Parti socialiste jugent leur mobilisation "tout à fait" ou "plutôt" justifiée, de même que 83% des sympathisants du Front de gauche, 94% de ceux des Républicains et 97% des proches du Front national. En outre, 91% des Français estiment que l’action des policiers est légitime. Peu de mouvements sociaux ont rencontré une telle adhésion. Ce ne fut par exemple pas le cas pour la loi Travail, dont l’ampleur du mouvement avait pourtant pris des proportions importantes dans tout le pays.  

Si les policiers ont souvent bénéficié d’un soutien important de la part de la population, force est de constater que celui-ci n’a cessé d’accroître ces derniers années. En particulier depuis que le pays fait face à la menace terroriste. Les dérives policières à l’égard de certains jeunes lors de différents rassemblements entre mars et juillet ne semblent donc pas avoir affecté le lien des Français et de leurs polices. 

Après plusieurs nuits de mobilisation, celle de mardi à mercredi s'est avérée plus calme. Les syndicats de police seront reçus ce mercredi à l'Elysée par François Hollande. 

En vidéo

Colère des policiers : le mouvement se poursuit à Paris

En vidéo

JT 13H - Policiers en colère : plusieurs centaines de millions d'euros devraient être allouées aux forces de l'ordre sur le terrain

Lire aussi

    Et aussi

    Lire et commenter