Moi, parent (3/5) : comment limiter le temps passé sur un écran ?

DirectLCI
TO DO OR NOT TO DO - Cette semaine, le 20H de TF1 se met à la place de parents d'enfants scolarisés. Ordinateurs, téléphones ou encore tablettes… Pour ce troisième épisode, une équipe de TF1 a recueilli les conseils des parents pour fixer des limites à l’usage des écrans.

Selon une enquête OpinionWay, les 8-18 ans passent en moyenne entre cinquante minutes et une heure et demie par jour les yeux scotchés sur un écran. Conséquence : les parents essayent de limiter l’usage des ordinateurs, tablettes et téléphones portables. Quelles sont leurs astuces ?


Des applications pour limiter le temps 


Encadrer l’usage du téléphone portable ou de la tablette grâce à des applications mobiles est désormais possible. BreakFree (iOS, Android), Stay on Task (Android), Offtime, disponible pour iPhone et Android… sont autant d’applis à installer sur le téléphone des enfants. 


Gratuits ou coûtant en moyenne une trentaine d’euros, ces gadgets permettent de couper automatiquement un téléphone une fois le temps fixé quotidiennement dépassé.  


Les parents peuvent recevoir par ailleurs un mail indiquant les sites consultés, les durées et les heures de connexion de leurs enfants. Cette solution permet également de responsabiliser les adolescents, qui doivent apprendre à gérer leur temps. 


Des règles quotidiennes  


Quelques règles simples peuvent être instaurées pour éviter l’exagération. Le soir par exemple, en donnant une heure de couvre-feu pour l'usage du smartphone. 


Autre impératif : autoriser l'usage d'un ordinateur à certaines heures du jour ou à certains jours comme le mercredi et le week-end. Il est préférable que le PC soit installé dans une pièce de la maison accessible à toute la famille. 


Les parents aussi doivent faire des efforts… 


Avant d’imposer des règles, les parents doivent savoir de quoi ils parlent. Ces derniers doivent "faire l’effort par exemple d’aller sur un réseau social, s’ouvrir un compte pour intégrer cet univers du numérique et avoir le vocabulaire d’échanger avec son enfant", explique Stéphanie Séré-Annichini, experte en éducation numérique.  


Mais l'éducation des enfants vis-à-vis du numérique s'avère délicate car, dans ce domaine, les enfants ont souvent une longueur d'avance.


Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter