Montélimar : une policière retrouvée morte, sans doute le 7e suicide de la semaine chez les forces de l'ordre

Montélimar : une policière retrouvée morte, sans doute le 7e suicide de la semaine chez les forces de l'ordre

SOCIÉTÉ
MAL-ÊTRE - Le corps sans vie d'une policière de Montélimar (Drôme) a été retrouvé dimanche après-midi dans une forêt ardéchoise. Sept membres des forces de l'ordre ont mis fin à leurs jours en une semaine.

Durant la semaine qui vient de s'écouler, cinq policiers et un gendarme ont mis fin à leurs jours. Parmi eux : une policière de Montélimar (Drôme), dont le corps a été retrouvé dimanche après-midi dans une forêt ardéchoise. La victime, âgée de 49 ans, a été trouvée sur un sentier de la forêt de Teil, une commune située de l'autre côté du Rhône. Selon les premiers éléments, elle aurait utilisé un fusil de chasse. Si l'hypothèse du suicide est "probable", "une enquête a été confiée à la gendarmerie de Teil et une autopsie sera réalisée", selon le parquet de Privas.

En vidéo

Le tabou du suicide chez les forces de l'ordre

"Vive émotion" de Collomb

Un peu plus tôt dans la journée, on apprenait la mort du commissaire Boutonnet, figure de la lutte contre le hooliganisme. Il a été retrouvé mort dimanche dans les locaux de la direction générale de la gendarmerie nationale.

Au total, 44 policiers et 16 gendarmes se sont donné la mort depuis le début de l'année 2017, a affirmé le ministère de l'Intérieur. Face à ces drames, Gérard Collomb a fait part de "sa vive émotion" et assuré les familles et les proches des victimes de son "total soutien dans l'épreuve", comme de l'ensemble des agents du ministère de l'Intérieur. Il a également demandé aux trois directeurs généraux de la Police nationale, de la Gendarmerie nationale et de la Sécurité intérieure "de lui présenter une évaluation des mesures mises en œuvre pour prévenir les suicides parmi les forces de l'ordre". 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des policiers

Plus d'articles

Lire et commenter