Morano en bébé trisomique : êtes-vous choqués par la couv' de Charlie Hebdo ?

SOCIÉTÉ
VOTEZ ! - Pour son dernier numéro, sorti ce mercredi, Charlie Hebdo a consacré sa couverture à l'affaire Morano. Pour l'illustrer, un dessin de Riss croquant l'eurodéputée au cœur de la polémique en bébé emmaillotée, dans les bras du général de Gaulle. En titre : "Morano, la fille trisomique de De Gaulle". Une provocation qui n'a pas plu à tout le monde. Et vous, qu'en pensez-vous ?

"Ta couv' me blesse, et en plus elle est ratée." Ainsi se termine le message publié ce mercredi par Caroline Boudet sur Facebook . Cette jeune femme avait ému le monde entier cet été en postant une photo de sa fille de 4 mois, née trisomique, l'accompagnant d'un message sur le regard des autres face à la maladie. Cette fois-ci, Caroline Boudet adresse son "post" à Charlie Hebdo, dont la couverture de son dernier numéro, sorti mercredi, fait jaser.

En cause, un dessin de Riss montrant Nadine Morano (au cœur de l'actualité politique avec sa sortie sur "la France, pays de race blanche" ) croquée en bébé emmaillotée dans les bras du général de Gaulle. Le titre, provocateur à souhait, énonce : "Morano, la fille trisomique cachée de De Gaulle".
 


Une couverture qui, au-delà de la polémique, s'explique par le fait que Nadine Morano a indiqué avoir pioché ses sulfureux propos dans le registre du général, ainsi que par le fait que la fille benjamine du général de Gaulle, Anne, était atteinte de trisomie. Elle est décédée d'une pneumonie en 1948, à l'âge de 20 ans.

Mauvais goût ou provocation mal placée, force est constater que le message humoristique de Charlie a eu du mal à passer cette semaine. "Aujourd'hui, Charlie, tu crois faire du mal à Nadine Morano (…) c'est raté. Tu fais du mal à tous les proches de personnes trisomiques", écrit notamment Caroline Boudet, qui poursuit : "L'intelligence, c'est l'ouverture d'esprit, l'acceptation de l'autre. La bêtise, c'est le racisme, c'est l'intolérance, c'est Morano. La bêtise, ce n'est pas la trisomie."

Sur Twitter, de nombreux utilisateurs ont également fait part de leur indignation. Et vous, qu'en pensez-vous ? Votez et commentez au bas de cet article.


Sur le même sujet

Lire et commenter