Mort de Paul Bocuse : la cuisine et Lyon en deuil

DirectLCI
C'ÉTAIT "MONSIEUR PAUL". Le "pape de la gastronomie", chef cuisinier internationalement connu et reconnu Paul Bocuse est décédé ce samedi matin à l'âge de 91 ans. Suivez en direct les réactions à son décès.

La gastronomie française perd son chef mythique. "Monsieur Paul" n'est plus. Le chef triplement étoilé Paul Bocuse est décédé ce samedi 20 janvier à Collonges-au-Mont-d'Or, où il avait vu le jour le 11 février 1926. "Notre capitaine s’est éteint ce 20 janvier à 10h, à l’aube de ses 92 ans, a annoncé sa famille dans un communiqué. "Bien plus qu’un père et un époux, c’est un homme de cœur, un père spirituel, une figure emblématique de la gastronomie mondiale, et un porte-drapeau tricolore qui s’en est allé."


L'annonce du décès de Paul Bocuse a provoqué des réactions dans le monde de la gastronomie et bien au delà.  "Les chefs pleurent dans leurs cuisines, à l'Elysée  et partout en France. Mais ils poursuivront son travail", a réagi Emmnanuel Macron, saluant en Bocuse '"l'incarnation de la cuisinie française."


Primat des "gueules", élu "cuisinier du siècle" en 1989 par le guide Gault et Millau, star parmi les stars des fourneaux, Paul Bocuse fut aussi une "marque" et le bâtisseur d'un empire estimé aujourd'hui à plus de 50 millions d'euros. Toujours prêt à poser avec sa veste et sa  toque de cuisinier, il était aussi le plus ancien des trois étoiles au monde,  depuis 1965 sans discontinuer. 

Live

L'HERITAGE DE PAUL BOCUSE


Cinq recettes qui racontent le chef Paul Bocuse. 

HOMMAGE 


Jean-Michel Aulas (président de l'Olympique lyonnais) a indiqué qu'une minute d'applaudissement aurait lieu avant le match OL-PSG "en hommage à une immense personnalité lyonnaise et française", a indiqué le patron du club. Le match se déroulera ce dimanche, à Lyon.  

REACTION 


Yannick Alléno, chef double trois étoiles au Pavillon Ledoyen à Paris et pour Le 1947 au Cheval Blanc à Courchevel a déclaré à l'AFP : "Je ressens une tristesse absolue. Il va nous manquer beaucoup. A nous de prendre le relais pour porter haut les couleurs de la France. Il faut qu'on continue le travail qu'il a initié. Il avait compris qu'il fallait moderniser la cuisine traditionnelle. Son influence était impressionnante. Il était de bon conseil, je l'appelais très régulièrement. C'était un homme extraordinaire en communication. Il a toujours voyagé avec ses volailles de Bresse et son vin pour vendre les beautés de la France. Il a montré l'exemple de ce que doit être la cuisine française dans le monde entier. (...) Je l'ai rencontré en 1998 quand je présentais le Bocuse d'Or, c'était mon Zidane. Je suis devenu cuisinier aussi parce qu'il était là et qu'il a donné envie à des gamins de faire quelque chose d'extraordinaire". 

REACTION 


Guy Martin, chef du Grand Véfour à Paris (2 étoiles), a déclaré à l'AFP : "C'est une grande tristesse pour le monde de la gastronomie et pour l'amitié. Il m'a toujours soutenu quand j'étais jeune chef. Chaque fois qu'il le pouvait, il était très généreux. Quand j'ai pris la direction du Véfour, il était venu me voir. Une belle amitié nous liait, longue de 30 années de partage. Il laisse une cuisine de goût, de saveur. Quand la cuisine moléculaire était en vogue, il était contre et à juste raison. Il était pour une cuisine de goût, de produit simple où l'ingrédient compte d'abord".


A noter que Guy Martin, sera l'invité de Bénédicte Lechatelier dans "24h Week end, l'info en questions"

HOMMAGE DE L'EQUIPE DE PAUL BOCUSE 


Un tweet. Toute l'équipe du restaurant de Paul Bocuse à Collonges-au-Mont-d'Or rend hommage au maître des lieux.

HOMMAGE 


Jean Imbert, formé à l'Institut Paul Bocuse, rend hommage à son maître.

HOMMAGE 


Pour Pierre Gagnaire, "C'était un grand seigneur, un vrai rassembleur, il a fédéré la cuisine autour de lui", indique le chef triplement étoilé Pierre Gagnaire à l'AFP. Il a salué "une capacité unique à se renouveler". "Comme toute la profession je suis triste et malheureux. Je fais partie des gens qui ont connu Monsieur Paul. J'ai travaillé pour lui en 1965, il venait d'avoir sa troisième étoile au Michelin", a déclaré Pierre Gagnaire.


"Lorsqu'il sortait, il mettait une casquette, prenait un panier. Il faisait lui-même la quête pour le personnel. Il aimait les jeunes, il aimait la vie, le contact avec les autres tout en étant très distant, toujours un peu à l'écart. Il était très dur à saisir, Monsieur Paul", a-t-il conclu.

HOMMAGE 


Philippe Etchebest, emblématique patron de la brasserie, Le quatrième mur au sein du Grand théâtre de Bordeaux salue: "Aujourd'hui, j'ai le sentiment que comme beaucoup d'autres cuisiniers et cuisinières de France, nous sommes orphelins. On pensait que Paul Bocuse était éternel et on s’aperçoit que non. Paul Bocuse fait partie du patrimoine de la gastronomie, il fait partie des grands inventeurs et son empreinte restera indélébile", indique-t-il dans un communiqué à l'AFP.  


"(...) C'est une référence. Paul Bocuse fait partie des bases et en cuisine, il n'y a pas de créativité sans fondamentaux. Paul Bocuse était cette base-là, ce socle qu'on avait pour nous exprimer. Il s'est construit tellement de choses autour de ce socle. C'était un peu notre père à tous, notre référent. Il a fait connaître la gastronomie à travers le monde. Donc merci. Merci pour votre engagement, merci pour votre professionnalisme, merci pour ce que vous avez donné aux autres. Merci monsieur Paul", conclut le chef. 

HOMMAGE DU GUIDE MICHELIN et DE CÔME DE CERISEY DU GAULT & MILLAU


Le guide Michelin a salué la mémoire de Paul Bocuse, disant être "en deuil d'une de ses figures les plus emblématiques", indique le guide, dans un communiqué. Paul Bocuse était auréolé de trois étoiles depuis 1965 par le guide Michelin pour son auberge de Collonges-au-Mont-d'Or.


"Figure iconique de la cuisine française, Paul Bocuse a oeuvré tout au long de sa vie au rayonnement de la gastronomie française et à la valorisation du métier de cuisinier, qu'il a révolutionné", a commenté Claire Dorland-Clauzel, membre du comité exécutif du groupe Michelin.


Côme de Chérisey, président du guide gastronomique Gault & Millau salue, quant à lui, "le grand hommemais surtout celui avec qui Henri Gault et Christian Millau ont lancé la Nouvelle cuisine. Il a été à l'origine de ce big bang dans la gastronomie française et mondiale", indique -t-il à l'AFP.

HOMMAGE 


Un joli mot de Bernard Pivot 

REACTION POLITIQUE


Marine Le Pen, présidente du Front National rend hommage à un "ambassadeur de l'art de vivre à la française".

TROIS CHOSES A SAVOIR 


Ce que vous ignorez peut-être sur celui que l'on surnommait "Le cuisinier du siècle"... 

Tatouage gaulois et veste "grand chef"... trois faits que vous ignoriez (peut-être) sur Paul Bocuse

Tatouage gaulois et veste "grand chef"... trois faits que vous ignoriez (peut-être) sur Paul Bocuse

REACTION POLITIQUE


Nicolas Dupont-Aignand rend hommage à "une certaine idée de la gastronomie française".

REACTION 


François Nyssen, ministre de la Culture rend hommage, elle aussi, au cuisinier. 

REACTION 


L'ASVEL, Club de Basket professionnel lyonnais présente ses condoléances à la famille.

REACTION POLITIQUE 


Eric Ciotti salue "un grand chef [qui] laisse derrière lui un héritage immense qui continuera de faire rayonner la gastronomie française dans le monde".

A TABLE !! 


Trois recettes de Paul Bocuse qui en disent beaucoup sur "Monsieur Paul". 

VIDÉO - Ces recettes mythiques qui racontent Paul Bocuse

VIDÉO - Ces recettes mythiques qui racontent Paul Bocuse

REACTION POLITIQUE


François de Rugy, Président de l'Assemblée nationale salue "un pilier de la gastronomie française".

REACTION 


Jean-Yves Le Drian adresse ses condoléances à la famille de Paul Bocuse et rend hommage à un "véritable ambassadeur de l’excellence de la gastronomie française à travers le monde". "Condoléances à sa famille, à ses proches, aux équipes qu’il a formé et à tous nos chefs qui œuvrent dans son sillage au rayonnement de notre pays", indique le ministre des affaires étrangères.

ANECDOTE 


Une petite anecdote, signée Nathalie Iannetta. 

REACTION POLITIQUE 


Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne Rhône-Alpes, rend hommage "au plus exceptionnel de nos chefs"

REACTION 


La région Auvergne-Rhône-Alpes rend hommage au cuisinier

REACTION 


La FNSEA, Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitants Agricoles rend hommage à l'homme qui "savait sublimer les bons produits".

REACTION 


La réaction d'Anne Hidalgo, maire de Paris

AUX ETATS-UNIS


De l'autre côté de l'Atlantique, on salue la mémoire du cuisinier qui inventa "la nouvelle cuisine", dans les colonnes du New York Times

REACTION 


Léonard Trierweiler, apprenti cuisinier et le fils de Valérie Trierweiler réagit. 

PAUL BOCUSE, SA VIE, SA CUISINE 


Retour sur la vie de Paul Bocuse

VIDÉO - "Primat des gueules" : Paul Bocuse, une vie trois étoiles

VIDÉO - "Primat des gueules" : Paul Bocuse, une vie trois étoiles

EN VIDEO 


Guy Martin, chef cuisinier a réagi au décès de Paul Bocuse, pour LCI.

REACTION D'EMMANUEL MACRON 


Paul Bocuse était "l'incarnation de la cuisine française", a salué le président de la République, dans un communiqué. "Des simples amateurs de cuisine jusqu’aux gourmets les plus avertis, dans les territoires de France comme dans les pays les plus lointains, Paul Bocuse était l’incarnation de la cuisine française", indique le communiqué de l'Elysée.


 "Les chefs pleurent dans leurs cuisines, à l'Elysée et partout en France. Mais ils poursuivront son travail", a-t-il ajouté, saluant le parcours d'un "homme de fidélité".

REACTION 


Marc Veyrat, le seul chef cuisinier français à avoir obtenu deux fois 3 étoiles au guide Michelin et deux fois 20/20 au Gault et Millau a réagit auprès de l'AFP. "Il y a un sentiment de profonde tristesse, c'est un jour de deuil national pour la gastronomie", a-t-il déclaré. "C'était un avant-gardiste, un visionnaire. il a effectué un travail énorme qui a rendu la gastronomie populaire", poursuit-il. 


"C'était un homme de la terre, il aimait la terre, il la respectait, il magnifiait le produit, il était contre une cuisine trop moderne. Quand vous allez manger chez lui, il n'y a que des jeunes. Sa cuisine soi-disant passéiste était complètement dans le ton actuel", indique le chef savoyard. "C'était un ami, il a toujours été près de moi, notamment lorsque mon restaurant (La Maison des Bois, à Manigod, en Haute-Savoie) a pris feu. Il m'a toujours soutenu, comme il le faisait pour tout le monde", a ajouté Marc Veyrat, connu pour sa cuisine à base d'herbes sauvages.

EN VIDEO 


La réaction de Bernard Pacaud, un ami de Paul Bocuse

RÉACTION 


Dans un communiqué, Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur rend hommage à "Monsieur Paul" qui, pour lui, "incarnait la gastronomie. Et indique : "à titre personnel, je perds un ami cher. Jamais je n’oublierai ces jours de janvier où, tous les deux ans, les plus grands chefs du monde se rassemblaient entre Rhône et Saône, pour cuisiner en l’honneur de Paul BOCUSE. Jamais je n’oublierai non plus ces moments suspendus où ensemble, nous avons, autour d’un repas, échangé, dialogué, dans une émouvante fraternité. Au revoir, Monsieur PAUL. Votre cuisine et votre générosité ne mourront jamais", indique le ministre. 

RÉACTION


Sur son compte Instagram, le chef des restaurants parisiens Le Quinzième et Le Chardenoux a partagé une photo de Paul Bocuse.

RÉACTION


Contacté par LCI, le chef cuisinier Nicolas Conraux a rendu hommage à Paul Bocuse, "l'homme qui guidait" tous les chefs en cuisine. 

RÉACTION


"Pour moi c'était un peu un papa", a déclaré samedi à l'AFP le chef triplement étoilé Régis Marcon, président du concours du Bocuse d'Or France et ami de "Monsieur Paul". "Il m'a donné la chance non seulement de participer, mais de gagner le Bocuse d'Or (en 1995, ndlr), et pour moi cela représente beaucoup", a-t-il dit, remerciant "un monument de la cuisine,quelqu'un qui a mis en avant ce métier".

RÉACTION


Sur LCI, le chef cuisinier 3 étoiles Christian Le Squer s'est souvenu de Paul Bocuse, "l'aubergiste qui avait un mot pour tout le monde".

RÉACTION


Sur LCI, le chef cuisinier Marc Veyrat a rendu un vibrant hommage à Paul Bocuse, "le plus grand cuisinier du monde de tous les temps".

RÉACTION


Sur LCI, Dominique Loiseau, la veuve du chef Bernard Loiseau, a salué Paul Bocuse "le plus grand défenseur des traditions françaises".

HOMMAGE

Dans un communiqué, le président de la République Emmanuel Macron a salué Paul Bocuse, "l'incarnation de la cuisine française". "Son nom seul résumait la gastronomie française dans sa générosité, son respect des traditions mais aussi son inventivité", a-t-il souligné, estimant que la gastronomie française perdait "une figure mythique". "Les chefs pleurent dans leurs cuisines, à l'Elysée et partout en France. Mais ils poursuivront son travail", a-t-il ajouté.

RÉACTION


Contacté par LCI, le journaliste et critique gastronomique Périco Légasse a comparé la mort de Paul Bocuse à celle de Johnny Hallyday, disparu en décembre dernier. "C'est dix fois la mort de Johnny pour les cuisiniers", a-t-il déclaré, par téléphone.

HOMMAGE


Sur Twitter, l'Olympique Lyonnais a adressé un message suite à la disparition de Paul Bocuse, symbole de la ville de Lyon. 

STAR DES FOURNEAUX


Élu "cuisinier du siècle" en 1989 par le guide Gault et Millau, puis sacré "chef du siècle" en 2011 par le prestigieux Culinary Institute of America (CIA), Bocuse aura ouvert de nouveaux horizons à la cuisine française. Son empire est estimé à plus de 50 millions d'euros.

HOMMAGE


"Pour moi, Dieu est mort", a déclaré le restaurateur lyonnais Christophe Marguin, interrogé par Le Progrès.

AMBASSADEUR


Véritable ambassadeur de la gastronomie française à l'étranger, "Monsieur Paul" (son surnom de toujours, ndlr) avait ouvert, en plus de ses neuf restaurants à Lyon et aux alentours, plusieurs autres établissements au Japon, aux États-Unis et en Suisse. 

DISPARITION


Le plus grand chef cuisinier français, membre du club fermé des trois étoiles du guide Michelin (depuis 1965 !), s'en est allé ce samedi 20 janvier des suites d'une longue maladie. Il avait 91 ans.

ANNONCE


C'est Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur, qui - parmi les premiers - a annoncé la mort de Paul Bocuse. Voici son message. 

Dès 1960, il laisse ses fourneaux pour voyager en Europe, au Japon, aux  Etats-Unis. "J'étais un précurseur, ma curiosité m'a emmené un peu partout",  disait-il.  Il en rapportait des recettes, déclinées dès 1994 dans ses brasseries  lyonnaises: Le Nord, le Sud, l'Est, l'Ouest, l'Argenson ou l'Auberge de Fond  Rose.  Président de l'Institut Paul Bocuse d'Ecully (Rhône), qui forme aux métiers  de l'Hôtellerie, de la Restauration et des Arts Culinaires, Bocuse aimait  transmettre le "goût du travail bien fait".

 Le concours international du "Bocuse d'Or", lancé en 1987, constitue un  véritable tremplin pour de jeunes chefs.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter