Mortalité routière : deux enfants sur trois ne seraient pas correctement attachés

DirectLCI
MORTALITÉ - En 2015, 45 enfants de moins de neuf ans ont perdu la vie sur la route. D’après une étude, deux enfants sur trois ne seraient pas correctement attachés.

Le week-end dernier en Moselle, quatre personnes perdaient la vie dans un tragique accident de la route sur une départementale, parmi elles, trois enfants de moins de 15 ans. Selon les gendarmes, ils étaient assis à l’arrière, sans ceinture de sécurité … 


D’après une étude publiée en février dernier, deux enfants sur trois seraient mal attachés. Siège auto pas adapté, ceinture mal ajustée... pour les policiers, de plus en plus de parents manqueraient de vigilance et accumuleraient les erreurs. Entre l’école et la maison, certains avouent ne pas toujours faire attention et laisser leurs progénitures s’attacher seules. 

Cette inattention provoque la colère de la gendarmerie qui estime que de nombreux décès pourraient être évités. En 2015, 45 enfants de moins de neuf ans sont morts dans un accident de voiture, soit sept de plus que l’année précédente.


Par manque de connaissance, une erreur est souvent commise par les parents. Maryline Kairo de l’association Sécurange explique qu’il est essentiel de retirer le manteau des enfants. Le tissu de ce type de vêtement glisse. En cas d’accident, l’enfant peut être projeté en avant malgré sa ceinture de sécurité. 


La prévention s’effectue à l’intérieur mais aussi à l’extérieur du véhicule. Les bandes réfléchissantes sur les cartables pourraient être rendues obligatoires. Alors que 74 % des parents admettent avoir déjà été imprudents en marchant avec leur progéniture selon une étude Opinionway, une trentaine d’enfants piétons décèdent chaque année.

En vidéo

JT WE - Les chiffres catastrophiques de la mortalité routière en septembre.

Lire aussi

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter