Matelas : comment faire le bon choix

DirectLCI
VIDÉO - Nous passons 25 ans de notre vie sur nos matelas. Achat, entretien, astuces, sur LCI Matin, on vous dit tout pour enfin bien dormir.

Souple ou ferme ? Il n'y a pas de règle absolue et le prix (de 130 à 2 000€ et plus) n'est pas le seul critère à prendre en consédération. Un matelas est un achat personnel.  On dort à deux, on essaie à deux et on ne délègue pas cet achat, car il est primordial d'être bien dans son lit. On y dort bien sûr mais pas seulement, un lit ça sert aussi à récupérer, à se détendre (adieu les tensions musculaires).

Trois astuces pour choisir entre ferme et souple

1) Allongé sur le dos, si votre main passe facilement entre vos reins et le matelas, c'est qu'il est trop ferme.

2) Si changer de position s'avère compliqué, soit le matelas est trop souple soit la couche à mémoire de forme est trop intense.

3) Enfoncez votre coude dans le matelas. Si le creux reste marqué le matelas est trop souple.

Mousse, latex, ressorts ?

Le marché Français reste dominé par la mousse. Toutefois, les modèles avec ressorts amortissent aujourd'hui aussi bien que ceux en mousse ou en latex. Donc là encore, pas d'a priori, essayez un modèle de chaque pour vous faire une idée du confort ressenti. Si les matelas en mousse sont plus abordables, il convient, pour les enfants de changer le leur à l'adolescence. Tout simplement parce qu'à trois ans, un petit garçon pèse 14kg et qu'il en fera 55 kg de plus à 18 ans. Le besoin de maintien change à cet âge mais au fil de la vie aussi.  

Quand l'entretien booste la durée de vie

Un matelas, ça se retourne ! Plus facile d'y penser quand il est doté d'une face été et d'une hiver. Mais s'y astreindre, c'est prolonger la durée de vie de son matelas. En effet, 10 ans n'est qu'une moyenne. En fait, tout dépend de ce que l'on fait dessus. Si tous les dimanches, vos trois enfants viennent vous réveiller en sauter dessus... il ne tiendra pas 10 ans. Alors pour stopper le vieillissement, on inverse aussi le sens.  Là où vous aviez les pieds, vous poserez la tête. Le but du jeu est d'éviter de solliciter toujours de la même manière son matelas. Et puis, un petit coup d'aspirateur trois fois par an ne lui fera pas de mal.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter