Najat Vallaud-Belkacem annonce la création de 450 postes dans les lycées défavorisés

Najat Vallaud-Belkacem annonce la création de 450 postes dans les lycées défavorisés
SOCIÉTÉ

ZEP - Najat Vallaud-Belkcam a annoncé ce lundi lors d'un déplacement à Marseille que 450 postes supplémentaires allaient être créés pour la rentrée 2017. Une bonne nouvelle saluée par les enseignants, mais qui ne répond pas totalement à leurs revendications.

Najat Vallaud-Belkacem entend donner un coup de pouce aux établissements en difficulté. En visite à Marseille ce lundi, la ministre de l'Education nationale a annoncé une "dotation exceptionnelle de 450 emplois nouveaux à la rentrée 2017 pour les lycées les plus défavorisés".

L'objectif est ainsi "d'abaisser le nombre d'élèves par classe et d'améliorer le nombre d'adultes dans les établissements", a-t-elle précisé. Par ailleurs, elle a assuré qu'elle garantirait "le maintien de tous les moyens supplémentaires dont bénéficient les lycées de l'éducation prioritaire", en réponse aux manifestations du corps enseignant le 17 novembre dernier à Paris et Marseille.

Plus de moyens horaires

"C'est une bonne nouvelle, depuis le temps..." souligne un enseignant à LCI, membre du collectif "Touche pas ma ZEP". Mais ce dernier s'inquiète d'une autre revendication qui n'est pas entendue mais essentielle selon lui. Ils s'agit des "moyens horaires". L'organisation réclame davantage d'heures de cours pour diviser les élèves en groupes de 15. "Le dédoublement, c'est vital", assure ce professeur.

Avant cette annonce, l'association avait prévu une grève mardi 29 novembre pour réclamer "une éducation prioritaire de la maternelle jusqu'au bac". Elle sera donc maintenue.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent