Najat Vallaud-Belkacem veut bannir les Pokémon rares des écoles

Najat Vallaud-Belkacem veut bannir les Pokémon rares des écoles

RENTRÉE 2016 - La ministre de l’Education nationale a demandé ce lundi à l’éditeur du jeu Pokémon de ne pas mettre de Pokémon rares dans les établissements scolaires, par mesure de sécurité.

Rentrée oblige, Najat Vallaud-Belkacem est débordée de sujets. Frondes des professeurs, nouveaux programmes à mettre en place. Un dernier sujet, plus insolite, s'est invité au programme de la ministre pour la dernière rentrée du quinquennat Hollande : les Pokémon. Face à l'engouement mondial suscité par le phénomène, les principaux acteurs de l'Education nationale craignent que leurs cours ne se transforment en arène.  Au point que la ministre de l’Education nationale a demandé ce lundi à bannir les Pokémon rares des établissement scolaires. 

Toute l'info sur

La folie Pokémon Go

Lire aussi

    Scolarité et sécurité

    Najat Vallaud-Belkacem a assuré qu’elle avait demandé un rendez-vous à l’éditeur du jeu, Niantic, pour le sommer de faire en sorte qu’aucun Pokémon rare ne soit présent dans les établissements scolaires. L'Education nationale explique vouloir favoriser la concentration des élèves, ainsi que leur sécurité. 

    Cette prise de position du ministère intervient en effet alors que les salles de classe risquent d’être prises d’assaut par les créatures virtuelles : comme le rappelle Europe 1, des collèges et des lycées ont déjà été transformés en pokestops ou en arènes durant l'été. Or, alors que l'école fait l'objet de mesures particulières dans un contexte de menace terroriste, le ministère veut ainsi éviter les attroupements et les débordements devant les établissements scolaires. 

    Lire aussi

      Sur le même sujet

      Les articles les plus lus

      EN DIRECT - Al-Jazeera dénonce "un crime de guerre" après les frappes israéliennes sur ses bureaux

      Val-de-Marne : une adolescente de 17 ans tuée à coups de couteau, le suspect arrêté

      EN DIRECT - Cévennes : après sa reddition, Valentin Marcone "était dans une volonté de dialogue"

      VIDÉO - "Une femme libérée et de pouvoir" : Amandine Petit a défilé en Marianne à Miss Univers

      Amandine Petit en finale de Miss Univers : ses parents sont ses plus grands fans

      Lire et commenter

      LE SAVIEZ-VOUS ?

      Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

      Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.