Nicolas Dupont-Aignan sur la légitime défense des policiers : "Il faut que les délinquants aient peur"

LÉGITIME DÉFENSE –Nicolas Dupont-Aignan, candidat à la présidentielle (Debout la France) et présent mercredi devant l'Assemblée nationale lors du rassemblement des policiers, il faut « changer la loi » sur la légitime défense pour que ceux-ci "puissent tirer sans avoir peur".

"Il faut que la peur change de côté, il faut que les délinquants aient peur", a déclaré le candidat de Debout la France au micro de LCI en marge du rassemblement de plusieurs centaines de policiers devant l’Assemblée nationale, mercredi à Paris.

Ce rassemblement s’est tenu à quelques heures de l’annonce d’un "ensemble de mesures" par le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, afin de répondre aux revendications des policiers qui manifestent depuis dix jours pour dire leur ras-le-bol. Le ministre a précisé qu'elles visaient à "renforcer le plan d'équipement, déterminer les tâches indues à alléger et à faire en sorte de répondre à un certain nombre d'attentes, notamment concernant la légitime défense".

Depuis lundi 17 octobre, un mouvement de colère s'est répandu chez les policiers, après l'agression de quatre de leurs collègues lors d'une attaque au cocktail Molotov à Viry-Chatilllon (Essonne). L'un d'entre eux, 28 ans, grièvement blessé, est sorti mercredi du coma artificiel dans lequel il avait été plongé pour faire face à ses blessures.

Mercredi, plusieurs milliers de policiers ont manifesté partout en France : 500 à 600 personnes ont défilé à Nancy, 400 à Strasbourg, 350 personnes à Nantes et Nice, 300 à 400 à Marseille, quelques centaines à Paris, ainsi qu'à Pau, Reims, Rouen, Grenoble, Orléans, Montpellier

En vidéo

Plusieurs centaines de policiers rassemblés devant l'Assemblée nationale à Paris

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des policiers

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter