"Pourquoi est-il rouge ?", "quel âge a-t-il ?" : les 10 questions que vous posez le plus à Google sur le père Noël

ATTENTION SPOILER - A quelques heures des fêtes de fin d’année et du déballage des cadeaux sous le sapin, nous avons demandé à Google quelles étaient les requêtes les plus fréquentes sur le vieux monsieur à la barbe blanche. Qui l’a inventé ? Où habite-t-il ? Comment s’appellent ses rennes ? LCI répond à toutes ces questions

Historiques, pratiques, indiscrètes ou amusantes. Les requêtes concernant le Père Noël les plus fréquemment tapées sur le moteur de recherche Google en France en 2017 ne font que conforter la persistance du mythe. Si la plupart des questions visent à faire briller le plus longtemps possible les yeux des enfants grâce à des détails croustillants sur le livreur de cadeaux à barbe blanche, d’autres concernent au contraire le moment tant redouté où il faut dire la vérité.  


Alors que des centaines de milliers de missives ont déjà été adressées au secrétariat du père Noël en prévision de la livraison sous le sapin dans quelques jours, LCI a recensé, grâce au Google News Lab, les dix questions les plus posées par les internautes sur le bonhomme rouge. Voici vos 10 requêtes, dans l'ordre d'importance, et leurs réponses.

  • 1Qui a inventé le père Noël ?

    Si Coca Cola a contribué à démocratiser l’image du vieux gaillard joufflu vêtu de rouge dans les années 1930, la marque n’en est pour autant pas l’inventrice, comme le laissent entendre certains. Les origines du Père Noël, tel qu'il est communément représenté aujourd’hui, sont en fait à puiser en grande partie du côté du personnage chrétien Saint Nicolas, protecteur des enfants, des veuves et des plus faibles. On raconte que par sa générosité, il a réalisé des miracles. Or, dès le Xe siècle, ce sont les pays de tradition germanique qui célèbrent la mort du martyr chrétien en distribuant des sucreries et autres cadeaux aux enfants, le 6 décembre. Ça n’est qu’au XIXe siècle, que le personnage s'exporte aux États-Unis via, notamment, les colons hollandais, le nom néerlandais "Sinterklaas" devenant alors "Santa Claus". 

  • 2Comment dessiner un père Noël ?

    Barbe comme un nuage, œil bleu comme le ciel, robe rouge, bottes noires et hotte bien pleines… pour dessiner le père noel, rien de très sorcier à en croire nombre de sites qui proposent des méthodes plus abordables les unes que les autres. C’est notamment le cas du "Monde des titounis.fr" qui détaille, étape par étape, la marche à suivre à partir de formes géométriques simples. 


    ETAPE 1 : Dessiner un premier ovale pour le visage, un autre pour la barbe et terminer le tout par un triangle. Gommer les parties qui s’entrelacent. 

    ETAPE 2 : Tracer un rond pour le nez. Puis dessiner la barbe du père noël. 

    ETAPE 3 : Dessiner un quart de cercle pour le bras. Puis deux demi-cercles pour les jambes. 

    ETAPE 4 : Rajouter deux ovales pour les pieds. Dessiner ensuite un bonnet pour ne pas qu’il prenne froid.

  • 3Pourquoi le père Noël est-il rouge ?

    Contre toute idée reçue, l’origine des habits rouges du père noël n’est donc aucunement liée aux couleurs associées à Coca Cola qui, comme de nombreuses marques, n’a fait qu’utiliser l’image du mythique personnage pour ses campagnes publicitaires. Dès le Moyen Âge, Saint Nicolas est en effet représenté dans des fresques avec une grosse barbe, une crosse d'évêque mais aussi une cape et une mitre (le couvre-chef de l'évêque) de couleur rouge. C'est l’illustrateur Robert Weir qui le dessine pour la première fois en costume rouge et blanc en 1838. Pour autant, avant que la couleur rouge attribuée à "Santa Claus", plus connu sous le nom de Père Noël, ne devienne définitive, plusieurs autres dessinateurs anglo-saxons du XIXe siècle, l’ont représenté en bleu, vert, gris ou même violet.

    Et c'est en vert qu'il apparait dans le dernier film d'Alain Chabat, Santa and Cie. 

  • 4Combien de rennes a le père Noël ?

    C’est en 1821 qu’un poème anonyme, publié par l’imprimeur Newyorkais William Gilley, dans le livre "A New-Year's Present to the Little Ones from Five to Twelve" (Un cadeau pour le nouvel an aux petits de cinq à douze ans) , mentionne pour la première fois un personnage inspiré de St Nicolas, nommé "Santeclaus", menant un traineau tiré par un renne. Deux ans plus tard, un second poème, anonyme lui aussi, "A Visit from St. Nicholas" (Une visite de St Nicolas), décrit un vieil homme conduisant un traineau tiré cette fois par huit rennes, et donne un nom à chacun. En 1939, une histoire de Robert L. May, donne naissance à un "neuvième" fidèle compagnon du père noël, ce dernier étant doté d’une particularité physique...

  • 5Comment s'appellent les rennes du père Noël ?

    Initialement, le cortège des rennes du père Noël est composé de quatre mâles dont les noms sont Tornade (le plus rapide), Furie (le plus puissant), Comète (qui apporte le bonheur aux enfants) et Tonnerre (le plus fort). Et de quatre femelles : Danseuse (la plus gracieuse), Fringant (belle et puissante), Cupidon (qui amène l’amour aux enfants) et Éclair (qui apporte la lumière). Le neuvième, Rudolph, a un nez rouge et brillant qui lui permet d'effectuer sa tournée malgré la neige et le brouillard.

  • 6Comment expliquer que le père Noël n'existe pas ?

    Si en la matière, il n’existe pas de recette universelle, la première difficulté qui s’impose souvent aux parents est d'annoncer le doux mensonge ni trop tôt, ni trop tard, le Père Noël faisant partie de ces rites qui, de l'avis de pédopsychiatres, aident les enfants à grandir. En pratique, cela varie beaucoup d’un bambin à l’autre selon sa personnalité. S'il est encore très jeune, moins de quatre ou cinq ans, il est souvent possible de gagner du temps en restant évasif et en expliquant que tout le monde est libre de croire ce qu'il veut. S’il est plus âgé, l'idéal est de saisir la balle au bond, quand le doute s’installe durablement et que la magie n’opère plus. Mais le moment venu, les parents concernés font souvent face à une seconde difficulté : comment justifier cette imposture à des petits à qui l’on enseigne précisément de dire la vérité ? Tout cela sans les décevoir et leur causer trop de peine ?  Que ces derniers se rassurent, dans les faits, les enfants découvrent souvent le pot aux roses par des tiers, dans la cour de récréation par exemple ou encore à la faveur d'une indiscrétion d'un ainé un peu trop bavard. Le moment est alors opportun pour confirmer, en distinguant les mauvais mensonges, des bons, à savoir ceux que l'on fait pour la bonne cause, comme celui qui concerne le mythique livreur de cadeaux. "L'idée est de faire comprendre à l'enfant que la magie du Père Noël faisait partie du cadeau, qu'il n'a jamais été question de le duper mais de le faire rêver", expliquait ainsi en 2016 Elisabeth Brami, psychologue pour enfants et auteur de nombreux ouvrages pour la jeunesse, interrogée par L’Express.

  • 7Que fait le père Noël quand il ne distribue pas des cadeaux ?

    Cette drôle de question a donné son titre à un livre de Céline Lamour-Crochet et Olivier Daumas, paru en 2011 aux éditions Bilboquet-Valbert. La réponse se trouve dans le résumé : "Au programme : du ski en février (…) En mars, il fête carnaval avec ses amis, et il est tout content de troquer son costume contre une déguisement d'homme araignée ou de cow-boy. Le jour de Pâques, le Père Noël cherche partout des oeufs en chocolat que son ami le lapin à cacher avec soin. (…) Il part toujours en voyage au mois d'août, sur une île déserte... mais il ne sait pas nager. Il est donc obliger de mettre des brassards et une bouée ! Si, si, c'est vrai !"

  • 8Depuis quand existe le père Noël ?

    Si Saint Nicolas, évêque de Myre est né à la fin du IIIe siècle au sud de l'actuelle Turquie, c’est au milieu du 19e siècle que son descendant lointain, baptisé Santa Claus, a vu le jour à New York. Au fil du temps, l’image du "saint Nicolas" américain va se mêler aux représentations païennes du "Father christmas" anglais (vêtu de vert) et du "Bonhomme Noël" français. Il faudra attendre le 20e siècle, pour que ces multiples figures ne deviennent qu'une : le Père Noël des temps modernes. Bénéficiant d'une promotion commerciale jusque-là inédite, l’image du vieillard débonnaire barbu, rondelet et jovial, à la houppelande rouge et au ceinturon noir s'impose définitivement en France et dans toute l'Europe au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

  • 9Comment s'appelle le père Noël ?

    Le père Noël compte sans doute autant de noms qu’il y a de pays européens et nord-américains, qui le célèbrent. Ainsi, "le petit papa Noël" est l'équivalent français du "Father Christmas" britannique, du "Santa Claus" nord-américain dont le nom est lui-même une déformation du "Sinterklaas" (saint Nicolas) néerlandais, mais aussi du "Christkind" allemand ou autrichien, du "Black Pete" belge, du "Papa Noel" brésilien ou encore du "Babbo Natale" italien, du "Ded Moro"z russe, du "Joulupukki" finois et du "santa Kurohsu" japonais.

  • 10Où habite le père Noël ?

    Le lieu d'habitation du père Noël est loin de faire l’unanimité. Alors que les Norvégiens sont persuadés qu'il habite à Droeback, à 50 km au sud d'Oslo, les Danois le logent au Groenland et les Suédois, à Gesunda, au nord-ouest de Stockholm. Au Canada ou en Sibérie diront d’autres. Pour les Américains, c’est à NorthPole en Alaska. Mais en 1927, les Finlandais ont décrété que le père Noël ne pouvait pas vivre au Pôle Nord, celui-ci devant nourrir ses rennes. Naturellement, ces derniers ont donc établi sa résidence en Laponie, au Korvatunturi. à quelques kilomètres de Rovaniemi où se trouve aujourd'hui un très officiel village du Père Noël. Et si la réponse universelle était finalement que le "vrai Père Noël" réside uniquement dans notre cœur d'enfant ?

En vidéo

TRAIT D’ACTU – D’où vient le père Noël ?

Pour retrouver les précédents top 10 des requêtes Google sur un sujet, cliquer ici. 

Les questions les plus posées sur Emmanuel Macron

Les questions les plus posées sur le sida. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Tout pour briller à Noël

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter