Nord : le mot d'excuse du patron du kebab fait le tour du web

Nord : le mot d'excuse du patron du kebab fait le tour du web

VIRALITE - A Armentières (Nord), Murat, un patron de kebab débordé le jour de la rentrée, a écrit un mot d'excuse pour ses jeunes clients qui risquaient une sanction pour un retour trop tardif en classe. Une initiative originale qui assure au restaurateur une jolie publicité sur les réseaux sociaux.

A Armentières (Nord), il est devenu l'idole des jeunes. Murat, propriétaire d'un kebab idéalement situé entre deux lycées de la ville, s'est assuré la semaine dernière une popularité aussi record qu'inattendue sur Internet. La raison ? Quelques lignes griffonnées sur un bout de papier et qui se sont propagées vitesse grand V. sur les réseaux sociaux.

Dimanche, La Voix du Nord raconte l'histoire de ce restaurateur d'origine turque, installé en France depuis une dizaine d'années. Le jour de la rentrée des classes, L'Artemis, l'établissement de Murat, fait le plein entre midi et deux. Trop, sans doute, pour le patron qui peine à faire face à la demande.

''Cordialement, bisous''

Du coup, afin d'éviter à sa jeune clientèle de se faire sanctionner pour son retour tardif en classe, Murat prend la plume et rédige un mot d'excuse pour chaque lycéen concerné : ''Il y a eu un pb de cuisine. Veuillez excusez (sic) vos élèves. Cordialement, bisous'', est-il écrit, avec l'heure (12h40) et sa signature en guise de justification.

Evidemment, ce mot d'excuse pas comme les autres s'est rapidement retrouvé sur les réseaux sociaux. Ce dimanche, sur Facebook, il totalisait plus de 50.000 ''likes'' et près de 3.800 partages. Pour Murat, père de deux enfants, l'année scolaire ne pouvait pas mieux démarrer.

Ils étaient en retard en cours, du coup le mec du kebab leur a fait un mot d'excuse, j'en peux plus 󾍊

Posted by Bilal Cabdi on  vendredi 4 septembre 2015

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 20.000 cas en 24h, la décrue se poursuit à l'hôpital

VIDÉO - Vincent de Koh-Lanta : "J’ai déposé l’expression 'I don’t want this' !"

Laëtitia éliminée de Koh-Lanta : "Le plus surprenant, c'est que ça vienne de Lucie"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.