Notre-Dame-des-Landes : les zadistes construisent un bâtiment et défient les autorités

DirectLCI
LUTTE - Les opposants au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes vont commencer ce samedi, en marge d’une nouvelle manifestation, à construire un hangar sur la Zad. Il doit devenir le symbole de leur lutte.

Les zadistes de Notre-Dame-des-Landes ne vont rien lâcher. C’est en tout cas le message qu’ils souhaitent faire passer ce samedi, en profitant de la médiatisation d’une manifestation sur le site du nouvel aéroport. Pour symboliser leur volonté de rester sur place le temps qu’il faudra, ils ont décidé de construire un bâtiment sur leur "zone à défendre".


Il s’agira d’un hangar, pour servir de repli et de stockage de matériel. Un lieu de travail et de lutte pour les opposants. "C’est la démonstration que le mouvement continue de se projeter dans l’avenir ici, quelles que soient les menaces ou les déclarations du gouvernement", explique l’un d’entre eux. Un projet en forme de défi, lancé directement à Manuel Valls. Le Premier ministre avait promis le lancement des travaux du nouvel aéroport à l’automne.

Les travaux retardés jusque début 2017 ?

Les zadistes s’attendent à une intervention prochaine des forces de l’ordre pour vider la zone de ses 200 à 300 occupants. Ces derniers gardent cependant l'espoir que celle-ci soit reportée, notamment grâce à un contentieux européen qui bloque le démarrage des travaux jusqu’au début 2017. Une mise en demeure de l'Union européenne datant de 2014 et reprochant à la France de ne pas avoir pris en compte l'impact environnemental des infrastructures qui desserviront l'aéroport (liaisons routières, ferroviaires...).


Les organisateurs de la manifestation attendent le soutien de milliers de sympathisants, avec des dizaines de cars venant de toute la France. Fin février, un précédent rassemblement avait amassé  entre 15 000 et 50 000 personnes.

Lire aussi

VIDÉO - Le "non" l'a emporté à Notre-Dames-des-Landes, les zadistes veulent poursuivre leur combat

En vidéo

Le "non" l'a emporté à Notre-Dames-des-Landes, les zadistes veulent poursuivre leur combat

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter