Notre-Dame-des-Landes : les occupants illégaux ont jusqu'au 14 mai pour quitter les lieux

Notre-Dame-des-Landes : les occupants illégaux ont jusqu'au 14 mai pour quitter les lieux

ANNONCE - Le Premier ministre a annoncé ce matin sur l'antenne d'Europe 1 que les occupants illégaux de la ZAD avaient jusqu'au 14 mai prochain pour quitter les lieux. Sinon ils seront expulsés.

Les derniers occupants illégaux du site de Notre-Dame-des-Landes, n'ayant pas choisi de s'inscrire dans un processus de 

régularisation, devront avoir "quitté les lieux" d'ici le 14 mai, a déclaré ce jeudi le Premier ministre, Edouard Philippe, sur Europe 1. Il a précisé que 28 occupants illégaux avaient finalement accepté la "main tendue par l'Etat" en déposant des projets pour rentrer dans la légalité. 


"La préfète (de Loire-Atlantique) va convoquer pour le 14 mai la première réunion du comité qui a vocation à analyser les dossiers déposés par ceux des occupants illégaux qui veulent rentrer (...) dans le droit commun", a-t-il expliqué.

"À partir du moment où ces procédures-là sont en oeuvre, ceux qui ont choisi de ne pas s'y insérer devront avoir quitté les lieux et donc il ne faut là encore douter en aucune façon de la détermination du gouvernement, elle est totale", a ajouté le Premier ministre.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Notre-Dame-des-Landes : après l'abandon et l'évacuation, le dépôt des dossiers

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter