Notre-Dame-des-Landes : les zadistes annoncent le déblaiement de la "route des chicanes"

"ON NE BLOQUE PLUS" - Suite à la décision du gouvernement d'abandonner le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, l'association de défense de la zone invite ce samedi 20 janvier à la libération prochaine de la route traversant la ZAD, dite "route des chicanes". Cette route est obstruée depuis près de 5 ans.

"Cette route était et restera un symbole  de notre résistance commune." L'ACIPA, association de lutte contre la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, a indiqué ce samedi 20 janvier que la "route des chicanes", principale artère traversant la zone occupée par les zadistes, commencera à être déblayée lundi matin, vers 10 heures. 

Une décision, confirmée à LCI par une secrétaire de l'association, qui a été "discutée en AG" et survient logiquement après l'annonce du gouvernement d'abandonner le projet de construction d'un aéroport dans cette zone. Alors que le ministre de l'Intérieur a d'ores et déjà menacé d'un usage de la force pour vider la ZAD, qui ne peut pas rester en l'état malgré l'abandon du projet, les associations sur place semblent se montrer coopératives afin d'ouvrir à nouveau la zone, fermée depuis des années, à la circulation. 

"On vous invite donc à venir lundi 22 janvier, dès 10h au "Lama Faché"  autour d'un café, pour reboucher les trous et enlever les chicanes", écrivent ces opposants dans un document intitulé "invitation à chantier collectif sur la  D281". "Prendre cette décision, c'est sûr, n'a pas été facile et ce n'est pas  seulement de gaité de coeur que nous voulons transformer cette route" mais  "c'est parce que nous pensons un futur commun et avons confiance dans notre  force collective que nous vous appelons à faire ce chantier entre 'nou'+, sans  la presse, dit l'Acipa.


La route des chicanes était obstruée depuis cinq ans par divers obstacles  (pneus, épaves de véhicules, barricades en tous genres) et "gardée" quasiment  en permanence depuis des cabanes et miradors.  

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Notre-Dame-des-Landes : après l'abandon et l'évacuation, le dépôt des dossiers

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter