VIDÉO - Nouvel An : 100.000 policiers mobilisés en France deux semaines après l'attentat de Berlin

VIDÉO - Nouvel An : 100.000 policiers mobilisés en France deux semaines après l'attentat de Berlin

HAUTE SÉCURITÉ - Deux semaines après l'attentat de Berlin, près de 100.000 policiers, gendarmes et militaires seront mobilisés pour la soirée et la nuit du 31 décembre et de nouveaux dispositifs de protection comme des blocs de béton seront mis en place.

Cette année encore, les festivités du Nouvel An seront placées sous le signe de la sécurité. En période d’état d’urgence, et moins de deux semaines après l’attentat sur le marché de Noël de Berlin qui a tué 12 personnes, près de 100.000 policiers, gendarmes et militaires sont mobilisés.

"La fête de la Saint-Sylvestre a toujours été un moment de forte mobilisation avec les conduites en état d'ivresse, les bagarres, les feux d'artifice ou encore les voitures brûlées. Maintenant, on prend aussi en compte les nouvelles menaces terroristes", explique une source policière. Durant le week-end, 36.000 gendarmes et 52.600 policiers, dont 4.000 CRS, seront mobilisés en France, auxquels s'ajouteront ceux de la préfecture de police de Paris et les 7.000 soldats de l'opération Sentinelle. A Noël, 91.000 policiers et gendarmes étaient sur le pont.

Plus festif mais plus sécurisé

Un mois et demi après les attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis (130 morts), le réveillon 2015 avait été minimal dans la capitale, avec le feu d'artifice annulé. Celui de 2016 s'annonce plus festif. Pour un spectacle son et lumière sur les Champs-Elysées, 600.000 personnes sont attendues. "Deux mille agents de contrôle et de sécurité et une équipe de secouristes et personnels médicaux de près de 400 personnes" seront déployés, précise la mairie de Paris sur son site internet.

La zone dont l'accès sera fermé à la circulation dans la soirée sera également entourée de 3 km de barrières de protection.

"Des blocs de béton et des barrières seront installées sur les gros rassemblements", indique-t-on à la Direction générale de la police nationale (DGPN). "Cet évènement se prépare comme chaque année depuis plusieurs semaines avec les préfets, la police et les municipalités puisque les policiers municipaux sont aussi mobilisés".

En vidéo

JT WE - Un réveillon sous surveillance dans toute l'Europe

Même dispositif en province

A Nice, 150 policiers seront mobilisés samedi soir avec l'appui des policiers d'élite du Raid, selon une source policière confirmant des informations du Figaro. A Strasbourg, ils seront 350 policiers et 200 militaires et à Toulouse, 200 policiers selon la même source. La menace terroriste "reste très élevée" en France, avait estimé avant Noël le patron de la police Jean-Marc Falcone dans un entretien au Journal du dimanche.

Lire aussi

 

Le ministère de l'Intérieur activera le 31 décembre le Centre opérationnel police (COP) composé de représentants de la police, de la gendarmerie et de la préfecture de police. Le COP "est activé mais on espère qu'il ne sera pas nécessaire. Il gère ce qui est inhabituel, les gros évènements comme les attentats, pas le tout-venant", explique une source policière. Le "tout-venant", ce sont les conduites en état d'ivresse par exemple. 

Ainsi, du vendredi soir au dimanche soir, 500 fonctionnaires de la direction de l'ordre public et de la circulation (DOPC) de la préfecture de police de Paris mettront en place 128 points de contrôle dans l'agglomération parisienne. Le week-end de Noël à Paris et en proche banlieue, 615 infractions ont été relevées dont 42 délits constatés (défaut de permis, d'assurance, conduite en état d'ivresse...) et 573 contraventions dressées (non-présentation de papiers, excès de vitesse, utilisation de téléphone portable au volant...).

En vidéo

JT 20H – Pétards pour le nouvel an : certaines interdictions levées

En vidéo

Nouvel an : les Champs-Elysées sous haute-sécurité

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 390.000 cas positifs en 24h, nouvelle hausse des contaminations

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

"Plus de 50% de la viande consommée en France" est-elle halal ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.