Nouvel An maintenu sur les Champs-Élysées, mais sans feu d'artifice

Nouvel An maintenu sur les Champs-Élysées, mais sans feu d'artifice

31 DÉCEMBRE - Le réveillon du Nouvel An sur les Champs-Élysées, à Paris, qui a failli être annulé en raison des attentats du 13 novembre, aura bien lieu. Mais une version "sobre", sans feu d'artifice et avec des mesures de sécurité renforcées.

Sobriété pour le 31 décembre. Après une dramatique année 2015, qui s'est ouverte sur les attentats de Charlie Hebdo et s’est close par ceux du 13 novembre, Paris célébrera le passage à 2016 dans la retenue. Si les festivités sur les Champs-Elysées sont maintenues, le feu d'artifice tiré depuis l'Arc de triomphe a quant à lui été annulé.

Ce sera le premier grand rassemblement public autorisé depuis l'instauration de l'état d'urgence. Anne Hidalgo, la maire de Paris, Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, et le préfet de police, qui estime que la menace terroriste n'a pas disparu, en ont décidé ainsi après plusieurs jours d'hésitation, révèle dimanche le JDD. Même le président de la République a été consulté. François Hollande a finalement donné son feu vert jeudi.

Le vivre-ensemble projeté sur l'Arc de triomphe

"Nous avons décidé de marquer le changement d'année dans la sobriété et le recueillement", a indiqué à l'hebdomadaire la maire de Paris. Ce sera le "signal" que "nous ne nous laisserons pas atteindre" après les attentats du 13 novembre, a-t-elle ajouté. L'année dernière, quelque 650.000 personnes, Parisiens et touristes, s'étaient retrouvées sur la plus célèbre avenue du monde.

En plus du feu d'artifice annulé, le vidéo-mapping, des images animées et colorées projetées sur l'Arc de Triomphe, ne durera que dix minutes, de 23 h 50 au décompte précédant minuit, contre le double il y a un an. Alors que le thème initial retenu était l'Europe, il sera finalement question du vivre-ensemble, suite aux attaques qui ont ensanglanté la capitale.

"Un bras d'honneur au terrorisme"

Pour des raisons de sécurité, quatre écrans géants seront disposés le long de l'avenue afin d'éviter une concentration au pied de l'Arc de triomphe. Certaines stations de métro seront bouclées et la circulation automobile ne sera interdite qu'à 23h15 pour être à nouveau autorisée à minuit et demi, contre 3h du matin en 2014. De plus, davantage de policiers ainsi que des personnels de secours seront mobilisés.

Le groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris avait appelé début décembre au maintien des festivités de fin d'année. "L'esprit de résistance, vanté par une campagne d'affichage à Paris, ne doit pas être petit bras mais au contraire un bras d'honneur au terrorisme, à l'obscurantisme, et à la peur".

À LIRE AUSSI
>>
Les marchés de Noël s'installent à Paris : lequel est fait pour vous ?
>>
Fêtes 2016 : notre sélection de cartes de vœux gratuites

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : "Le temps joue contre nous", prévient le chef des pompiers du Var

Télétravail : Élisabeth Borne annonce un objectif de "5000 contrôles par mois" dans les entreprises

EN DIRECT - Variants : le Dr Anthony Fauci "quasiment certain" qu'Omicron n'est pas plus grave que Delta

VIDÉO - Fermeture des discothèques : le monde de la nuit entre colère et incompréhension

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.