"On a divisé nos proportions par 8" : pour rire, une boulangerie donne raison à Copé avec des pains au chocolat à 15 centimes

"On a divisé nos proportions par 8" : pour rire, une boulangerie donne raison à Copé avec des pains au chocolat à 15 centimes
SOCIÉTÉ
DirectLCI
L’INITIATIVE – A Boulogne, une boulangerie a mis en vitrine ce mercredi des pains au chocolat à 15 centimes… pour répondre avec humour à l’estimation de Jean-François Copé, lundi dernier. Le geste, relayé sur les réseaux sociaux, a fait un beau buzz.

Et oui, les pains au chocolat à 15centimes, ça existe ! Jean-François Copé avait donc raison ! En tout cas, les habitants de Boulogne ont pu en trouver, ce mercredi matin, dans leur boulangerie de quartier, la boulangerie Moa, située près du pont de Sèvres. 


A côté de ses traditionnels pains au chocolat, grandeur nature, l’équipe avait aussi mis en vitrine de minuscules pains au chocolat, vendus 15 centimes. Avec une petite pancarte : "Un peu d’humour. Le petit pain au chocolat de Mr Coppé (sic), 0, 15 centimes pièces". Bon, honnêtement, il ne fallait pas être trop gourmand : à quinze centimes, la viennoiserie a une taille à s’avaler en une bouchée.


"On a voulu faire un trait d’humour, quelque chose de léger. On a vraiment fait ça pour rire", raconte Virginie, directrice de l'établissement à LCI. Une petite vanne, pour titiller Jean-François Copé : lundi 24 octobre ay matin sur Europe 1, le maire de Meaux (Seine-et-Marne) avait affirmé que le coût d’un pain au chocolat se situait "aux alentours de dix à quinze centimes". Une déconnection de la réalité qui avait déclenché une belle vague de ricanements sur les réseaux sociaux, et amenés les journalistes des rédactions parisiennes (dont LCI) à se creuser les méninges pour trouver ce qu’on pouvait bien acheter avec 15 centimes : un Carambar, une allumette, trois vis... mais pas de pain au chocolat. 

Lire aussi

On a donc fait un huitième de pain au chocolat !Virginie, de la boulangerie Moa

L’équipe de la boulangerie Moa s’est donc plongée dans de savants calculs pour sa nouvelle recette. "Nos pains au chocolat sont à 1,10 euro. Pour arriver à 15 centimes, on a divisé par 8", explique la patronne. "On a fait la même chose pour le poids. Ils pèsent 80 grammes, on a donc fait un huitième de pain au chocolat." Alors forcément, à ce prix, tout est mini : des mini morceaux de pâte, avec de mini bouts de chocolat, une mini dorure à l'œuf, et une mini cuisson. Et hop, voilà une cinquantaine de mini viennoiseries inspirées par Copé mises en vitrine ce mercredi matin.


La blague a eu un beau succès. D’abord auprès des clients du quartier et des habitués. "Ça a bien fait sourire nos fidèles", se réjouit la boulangère. "On a une grosse clientèle de bureaux, bien informée de l’actualité, qui vient à midi, ça les a beaucoup amusés. Il y a même des curieux du voisinage qui sont venus regarder." Car la petite initiative a vite pris une grosse ampleur : des clients, et les employés de l’établissement ont posté des photos sur les réseaux sociaux. L’info insolite a été bien vite repérée et fait boule de neige. 

"Cela a pris une ampleur à laquelle on ne s’attendait pas, des journalistes radio et télé nous ont contacté et sont venus sur place", reconnaît la boulangère, dont l’établissement est en train d’acquérir une renommée… nationale, et ne désemplit pas depuis ce matin : "Une amie m’a appelé pour me dire que le journal La Provence parlait de nous  ! Une autre, qui habite en Bretagne et a son frère à Nantes m’a dit que là-bas aussi, ils avaient eu vent de l’histoire !"


Les pains au chocolat de Copé sont donc devenus collector. Sont-ils partis comme des petits pains ? Quel goût ont-ils ? Nul ne le saura. Pour une bonne raison : "Ils n'étaient pas à vendre", précise la vendeuse. "C’est vraiment pour la blague, on les laisse en vitrine toute la journée, et on les remballe ce soir." Les mini pains sont donc toujours en vitrine, prêts à être admirés. Alors si vous travaillez dans le quartier, n’hésitez pas à passer. Pour les voir, ou saluer les boulangers : chez eux, on a l’air de bien se marrer.

Lire aussi

En vidéo

VIDEO. "Qui a dit que pour 10 centimes, tu n'avais pas même pas les moyens d'acheter un pain au chocolat ?" Eric & Quentin lancent le Copé Discount

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter